Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Chef du réseau : Yves Tyrode, directeur digital et communication de la SNCF

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Chef du réseau : Yves Tyrode, directeur digital et communication de la SNCF
Chef du réseau : Yves Tyrode, directeur digital et communication de la SNCF

C’est un homme rompu au numérique et connaissant bien son entreprise que la SNCF a choisi pour conduire sa transformation numérique. Directeur digital et communication depuis octobre 2014, Yves Tyrode a piloté le Technocentre d’Orange avant de diriger, pendant quatre ans, le site Voyages-sncf.com. Pas étonnant, donc, qu’il ait pu définir une stratégie digitale pour le groupe en l’espace de quelques semaines. S’inspirant des Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon) et de leurs modèles, Yves Tyrode veut mettre le client au cœur de tout, aller vite et travailler de façon ouverte. "SNCF n’a pas découvert le numérique avec ma nomination !", insiste-t-il, évoquant la création, dès l’an 2000, de Voyages-sncf.com. Après les ventes en ligne, dont l’essor doit être poursuivi, l’entreprise doit désormais orienter ses efforts sur la production. Yves Tyrode a élaboré un plan de trois ans, doté de 450 millions d’euros. Pour l’instant, seuls les dix-huit premiers mois sont écrits et organisés en trois saisons de six mois.

La saison 1 a débuté en mars dernier par une attaque, non du train, mais de la couverture réseau des voies. Un passage obligé : pas de digital sans réseau, s’amuse à rappeler le CDO. Le groupe SNCF veut aussi devenir l’opérateur de transport et de tourisme préféré des développeurs. Pour cela, il collabore déjà avec des start-up et a mis en place un fonds d’accélération dans le digital de 30 millions d’euros. La saison I sera l’occasion d’accompagner les salariés. La SNCF va distribuer quelque 14 000 tablettes pour la supervision des réseaux et la réparation des trains (la check-list personnalisée d’un train qui arrive en centre de maintenance fait partie des contenus prévus dans ces tablettes).

Pour tout mettre en scène, Yves Tyrode dispose d’une équipe de 25 personnes, experts autant du numérique que des métiers de la SNCF. Il a par ailleurs lancé une plate-forme, façon réseau social, où il communique par chat, chaque semaine, pour faire un état d’avancement des projets et répondre aux questions des salariés. Objectif : attirer, d’ici à juin, quelque 2 000 volontaires pour le digital. La SNCF va aussi ouvrir des lieux spécifiques afin que ses équipes projets se réunissent avec des incubateurs et des experts pour échanger autour des thématiques du design, du big data, de l’internet des objets et de l’open data. Baptisés "574" – en référence au record de vitesse sur rail de la SNCF –, ces espaces ouvriront cet été à Saint-Denis, Nantes, Lyon, Toulouse et… San Francisco. Enfin, à partir du 11 juin, les collaborateurs disposeront de leur propre magasin d’applications, store.sncf, pour y déposer leurs développements ou noter ceux des autres... Yves Tyrode s’enthousiasme déjà pour la saison 2 : elle sera consacrée à l’internet des objets.

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale