Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cinq bonnes raisons d'aller faire un tour à Futur en Seine

Apprendre à programmer un robot, réaliser un Mooc, assister à une "maker faire"… Le bouquet d'évènements de Futur en Seine, le festival du numérique qui se déroule du 12 au 22 juin en Île-de-France, sera riche en surprises. Voici notre sélection des rendez-vous les plus surprenants.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cinq bonnes raisons d'aller faire un tour à Futur en Seine
Cinq bonnes raisons d'aller faire un tour à Futur en Seine © Futur en Seine

1 - Programmer un robot Nao

Grâce au code informatique, tout un chacun peut désormais donner vie au robot humanoïde Nao, créé par la société Aldebaran Robotics et présenté pour la première fois au public fin 2006. Le 14 juin, à la Gaîté Lyrique, une série d'ateliers gratuits de 20 minutes sont organisés de 14 à 18 heures. Les participants pourront apprendre à programmer la machine grâce au logiciel Chorégraphe, également développé par l'entreprise basée dans le 14e arrondissement de Paris.

2 - Devenir un "maker"

Pour aller à la rencontre des inventeurs, qui conçoivent et fabriquent leurs propres objets notamment grâce aux technologies d'impression 3D, rendez-vous à la "maker faire", qui se déroule les 21 et 22 juin au Centquatre à Paris. De la robotique à la menuiserie en passant par la chimie, de nombreux ateliers seront organisés et permettront aux visiteurs de se familiariser avec ce mouvement. Dans la vidéo ci-dessous, la très connectée Arlette montre aux internautes quelques exemples d'objets réalisés selon les principes du do it yourself.

3 - Réaliser un scénario de Mooc

Le 14 juin, les passionnés d'innovation dans le domaine de l'éducation pourront réaliser un scénario de Mooc (un cours en ligne ouvert et massif). Le rendez-vous baptisé MOOCamp se déroulera simultanément à l'Université Assas à Paris, mais aussi à Brest, Lyon, Montpellier, Nancy, Toulouse et Tunis. Les experts et les participants de l'évènement éliront, à la fin de la journée et dans chaque ville, le projet de Mooc le plus prometteur. Les programmes sélectionnés seront ensuite soumis au vote des internautes pendant une semaine, avant la remise d'un grand prix MOOCamp à l'équipe gagnante

4 - Créer des applications basées sur l'open data

Le nombre de plates-formes d'open data se multiplie. Les données publiées par les institutions publiques et privées sont de plus en plus complexes, leurs formats sont souvent différents. Pour aider les professionnels à créer des applications efficaces grâce à ces données, une conférence est organisée le 19 juin, de 8h à 10h30 au Cube, à Issy les Moulineaux.

5 - Surveiller la surveillancE high-Tech

Le spectacle Luna Park, créé par Georges Aperghis, est inspiré par les technologies de surveillance modernes. Quatre acteurs, placés chacun dans une cabine, sont surveillés par un public placé en position de voyeur. Chaque pièce est équipée de matériel high-tech : micros, capteurs, écrans… Il permet aux protagonistes d'observer les autres à leur insu. Pour réfléchir aux conséquences que pourrait avoir la généralisation de ces nouvelles technologies dans notre société, assistez à ce spectacle au Centre Pompidou à Paris le 15 juin à 20h30.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale