Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cinq projets pilotes autour d'un dollar numérique vont être lancés aux Etats-Unis

Vu ailleurs Accenture et la Digital Dollar Foundation lancent cinq projets sur les 12 prochains mois autour d'une monnaie numérique de banque centrale. L'objectif est de récolter des données sur ces expérimentations pour envisager la mise en circulation d'un dollar numérique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cinq projets pilotes autour d'un dollar numérique vont être lancés aux Etats-Unis
Cinq projets pilotes autour d'un dollar numérique vont être lancés aux Etats-Unis © Giorgio Trovato/Unsplash

Le Digital Dollar Project, une initiative née d'un partenariat entre Accenture et la Digital Dollar Foundation, a annoncé ce lundi 3 mai le lancement de cinq projets pilotes au cours des 12 prochains mois pour tester le potentiel d'une future monnaie numérique de banque centrale, rapporte Reuters

A la différence d'une cryptomonnaie qui s'échange de pair à pair en dehors d'un système étatique, une monnaie numérique de banque centrale abrégée "MNBC" n'est qu'une représentation virtuelle d'une monnaie fiduciaire gérée par une banque centrale.  

Financés par Accenture 
Ces projets privés seront financés par Accenture et impliqueront des sociétés financières, des retailers et des organisations non-gouvernementales. L'objectif est générer des données qui pourront aider les décideurs américains à développer un dollar numérique par la suite. 

La Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED), la banque centrale des Etats-Unis, ne fait pas partie de ce programme. Mais elle n'est pas pour autant absente des projets liés à une future monnaie de banque centrale. Elle travaille actuellement avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour construire une plateforme technologie dédiée un futur dollar numérique. D'après Jerome Powell, le président de la FED, il est plus important de trouver un système "juste" que "rapide". 
 

Une multiplication des expérimentations
De plus en de plus d'Etats expérimentent les monnaies fiduciaires numériques. La Chine est pionnière en la matière. Les premiers tests de sa monnaie ont été annoncés en juillet 2020 avec Didi Chuxing et la Banque centrale chinoise. En Europe, la Banque centrale suédoise expérimente depuis février 2020 une cryptomonnaie publique avec Accenture également. La Banque de France souhaite également tester un e-euro

Bien que les partisans trouvent de nombreux bénéfices aux MNBC tels que la stabilité financière, ces actifs soulèvent de nombreuses questions. En effet, ils pourraient générer des externalités négatives sur la liquidité, la rentabilité et l'intermédiation bancaire. "Les risques associés aux conversions importantes et/ou soudaines de dépôts bancaires vers la monnaie centrale devront, à ce titre, être strictement étudiés", prévenait François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. Les questions du blanchiment d'argent et du terrorisme devront également être réglées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.