Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Classement des usines : STMicro, Thales et Alcatel-Lucent, champions français de l'électronique

Dans le palmarès des sites industriels français publié par L'Usine Nouvelle, les entreprises d'électronique et d'informatique trustent 10% du top 100. Leurs effectifs sont plutôt orientés à la hausse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Classement des usines : STMicro, Thales et Alcatel-Lucent, champions français de l'électronique
Classement des usines : STMicro, Thales et Alcatel-Lucent, champions français de l'électronique © Pascal Guittet

En attendant d'y retrouver les champions tricolores des objets connectés (un jour, peut-être), le top 100 des sites industriels français publié par L'Usine Nouvelle regroupe quelques-uns des poids lourds de l'électronique et de l'informatique. En premier lieu STMicroelectronics place trois de ses usines dans le top 100. Celle de Grenoble est même septième, au niveau national, avec 6 000 salariés (stable par rapport à 2014). En sera-t-il de même l'an prochain ? Les syndicats craignent la fermeture d'une unité de production française, suite aux difficultés de l'entreprise dans les puces numériques. L'une des deux usines de Crolles, près de Grenoble, pourrait être impactée.

 

Thales est l'autre groupe français très présent dans ce top 100, avec deux sites de production, à Velizy-Villacoublay et à Gennevilliers, qui fabriquent des équipements de communication. Sa filiale Thales Alenia Space place aussi son site le plus important, celui de Toulouse, dans le top 100. Mais les effectifs de cette usine (spécialisée dans la conception, la réalisation et l’intégration des charges utiles des satellites, pour les programmes de télécommunications, d’altimétrie et d’observation radar) sont en baisse.

 

Autres entreprises phares de ce top 100 : Alcatel-Lucent (dont le rachat par Nokia pourrait avoir des conséquences sociales) et Sagem, qui fabrique des équipements d'aide à la navigation à Massy. Une usine dont la fermeture a été annoncée : ses salariés seront reconvertis dans d'autres unités du groupe.

 

Les dix premières usines du secteur électronique / informatique emploient 29 426 personnes. Un chiffre en hausse par rapport au classement 2014 (+4%).

 

Les dix premiers sites français d'informatique / électronique

1 / STMicroelectronics Grenoble - 6000 salariés (7e du classement général)

2 / Thales Valizy-Villacoublay - 4965 salariés (13e du classement)

3 / Alcatel-Lucent Nozay - 3600 salariés (18e)

4 / Thales Gennevilliers - 3296 salariés (21e)

5 / STMicroelectronics Rousset - 2650 salariés (35e)

6 / Thales Alenia Space Toulouse - 2252 salariés) ( 48e)

7 / Sagem Massy - 2013 salariés (59e)

8 / GE Healthcare Buc - 2000 salariés (60e)

9 / STMicroelectronics Tours - 1400 (99e)

10 / DGA Bruz - 1250 salariés  (126e)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale