Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment Apple tente de combler son retard dans l’intelligence artificielle

Apple est à la recherche de dizaines d’experts en intelligence artificielle. Un domaine dans lequel le géant à la pomme est à la traîne, notamment à cause des barrières qu’il s’est lui-même imposées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment Apple tente de combler son retard dans l’intelligence artificielle
Comment Apple tente de combler son retard dans l’intelligence artificielle © Agathe Machecourt

Apple a beau être le chouchou des développeurs de la Silicon Valley, dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA), Google a une longueur d’avance. Pour tenter de ne pas se laisser distancer, la firme de Cupertino a donc décidé de recruter à tour de bras, semble-t-il. Pas moins de 86 postes auraient ainsi été ouverts aux experts en apprentissage automatique (machine learning) au sein du géant californien.

 

Un recrutement massif qui témoigne du retard qu’accuse Apple dans ce domaine. Jusqu’à présent, la firme à la pomme a noyé le poisson en se cachant derrière sa politique de respect de la vie privée. “Vos emails, vos contacts ne nous intéressent tout simplement pas”, avait affirmé Craig Federighi, vice-président en charge des logiciels, en juin dernier lors de la WWDC - la conférence annuelle d’Apple destinée aux développeurs. La firme de Cupertino avait alors présenté de nouvelles fonctionnalités censées rendre Siri plus intelligent sur iOS 9, mais qui n’étaient pas sans rappeler celles déjà disponibles sur Google Now, l’assistant personnel de Google. "Tout cela se fait sur votre appareil et seulement sur votre appareil”, avait alors souligné Craig Federighi. C’est justement là que réside la principale différence de traitement des données personnelles entre Apple et ses concurrents. Un argument marketing fort pour qui se soucie du respect de sa vie privée, mais une importante barrière dans le domaine de l’intelligence artificielle, où l’utilisation des données est la clé. C'est en effet en accédant aux diverses applications qu'un assistant personnel artificiel est capable de vous rappeler que vous avez rendez-vous chez le dentiste dans une heure et qu'il vaudrait mieux y aller, car il y a des embouteillages sur la route.

 

Apple réussira-t-il à s'accommoder de ces contraintes et à s'imposer dans la course à l'IA ? Début de réponse mercredi 9 septembre, lors de la prochaine conférence de la firme à la pomme. Comme à l'accoutumée, le secret est total sur le contenu des annonces qui doivent être faites et les spéculations vont bon train. Seule piste offerte par la firme de Cupertino, l'intitulé de son invitation presse : "Hey Siri, give us a hint" (Hey Siri, donne-nous un indice). Un indice donc, s'il en est, qu'Apple a bel et bien mis le cap sur l'intelligence artificielle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale