Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Comment la Maif se pose en vulgarisateur de l'économie du partage

Dans le cadre de l’événement OuiShare Fest, qui se tient du 18 au 22 mai au Cabaret Sauvage à Paris, la Maif est revenu sur les partenariats signés en 2015, avant d’annoncer le lancement d’un MOOC et d’un guide à destination des sociétaires sur l’économie collaborative.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Comment la Maif se pose en vulgarisateur de l'économie du partage
Illustration de Maif Avenir, une structure dédiée au financement de l’Innovation, du Digital et de l’économie collaborative. © Maif Avenir

Partenaire de l’événement OuiShare Fest, qui se tient du 18 au 22 mai à Paris, l’assureur mutualiste Maif a profité de cette journée d’ouverture pour faire quelques rappels quant à son engagement dans l’économie du partage. "L’année 2015 a été très riche pour la Maif qui a vu son équipe dédiée à l’économie participative passée de 3 à 11 salariés. Onze partenariats ont aussi été noués via le fonds d’investissement Maif Avenir et une cinquantaine de partenariats assurantiels ont vu le jour", a déclaré Thomas Ollivier, responsable de l’économie collaborative de la Maif. Depuis deux ans l’assureur multiplie les investissements dans les start-up, la levée de fonds du service de location de voiture Koolicar, de la plateforme d’échange de maison GuestToGuest ou plus récemment le financement à hauteur de 3 millions d'euros l’incubateur Numa (via Maif Avenir) le démontrent. Dernière annonce en date : le partenariat avec la plateforme "Je loue mon camping car" et l’entrée de l'assureur au capital de Locat’me, plateforme de location d’appartement.

 

Un mooc ouvert à tous...

Mais l’assureur n’a pas dit son dernier mot. Dans le cadre du OuiShare Fest, la Maif a annoncé deux projets. Tout d'abord, elle lance un Mooc sur l'économie collaborative avec l'institut Mines Télécom (Télécom Bretagne, Télécom Ecole de Management et Télécom Saint-Etienne). Ce cours en ligne débutera en septembre prochain et abordera des problématiques spécifiques : compréhension des mécanismes des réseaux sociaux, transformation digitale des entreprises, comment monter une start-up et les écueils à éviter…  Ensuite, elle publie un guide sur les acteurs du secteur.

 

...ET beaucoup de pedagogie

Car dans l'écosystème en pleine explosion de l’économie collaborative il est difficile pour le béotien de s’y retrouver dans la myriade d'acteurs apparus : plateformes d’échange d’appartement ou de location de voitures, sites de crowdfunding, de crowdlending ou de crowdequity...  "J’ai assisté à l’explosion des plateformes de l’économie du partage, et aujourd’hui, ce marché se structure. C’est pour cela que nous avons pu faire ce guide. Il s’agit de proposer des projets qui fonctionnent", analyse Edwin Mootoosamy, co-fondateur de OuiShare. Ce guide sur l'économie du partage se veut être un outil à destination des sociétaires.

 

Preuve que la Maif ne lésine pas sur la pédagogie, la société a aussi lancé une campagne de communication en partenariat avec des titres de presse. L’objectif : financer des rubriques où paraitront des articles sur l’économie du partage. De quoi toucher un large public.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Anouck
19/05/2016 10h45 - Anouck

Bravo à la MAIF pour ses engagements qui soutient bien davantage de startup de l'économie du partage comme Mutum, une plateforme de prêt d'objets. Ce sont de belles initiatives, merci à la MAIF de nous les faire connaître et de les soutenir pour changer le paysage économique français !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale