Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Covid-19] Bilan 2020 : Dans le secteur du numérique, les éditeurs de logiciels s'en sortent le mieux

Étude Le Syntec Numérique publie un bilan pour les entreprises du numérique sur l'année 2020 et ses prévisions pour l'année prochaine. Il en ressort que ce secteur est moins affecté par le Covid-19 que prévu initialement, avec une baisse du chiffre d'affaires de -4,6% pour l'année 2020. Les éditeurs de logiciel tirent leur épingle du jeu avec une légère croissance sur l'année, contrairement aux ESN et à l'activité de conseil en technologie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Covid-19] Bilan 2020 : Dans le secteur du numérique, les éditeurs de logiciels s'en sortent le mieux
[Covid-19] Bilan 2020 : Dans le secteur du numérique, les éditeurs de logiciels s'en sortent le mieux © Unsplash - Scott Graham

Le Syntec Numérique a présenté jeudi 3 décembre 2020 ses prévisions concernant les entreprises du numérique. L'impact du Covid-19 devrait être légèrement plus limité que prévu. L'organisation professionnelle estime que la baisse du chiffre d'affaires dans ce secteur devrait être de -4,6% pour l'année 2020, contre une estimation fixée à -6,7% en juillet dernier (voir méthodologie à la fin de l'article).

"Le marché du numérique résiste mieux que la moyenne des secteurs en France, car il est stimulé par la transformation digitale des organisations", commente Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique, dans un communiqué.

L'activité de conseil en technologie très affectée
La situation diffère selon les métiers. L'activité de conseil en technologie devrait être la plus affectée avec une baisse de -12,3%. La raison principale étant que leurs clients sont particulièrement touchés par la crise, notamment les entreprises de l'aéronautique et de l'automobile. Dans ce secteur, le risque de suppression d'emplois est présent et plus de 10 000 postes sont en danger, selon le Syntec Numérique.

Les ESN (entreprises de services du numérique), quand à elles, afficheront une baisse de -4,2%. A contre-courant, les éditeurs de logiciels devraient enregistrer une légère croissance de +0,3%. Cela est avant tout dû aux logiciels outils qui continuent de séduire des entreprises (outils analytiques, de gestion de données, de développement, d’intégration, d’orchestration et de mise en qualité), selon le Syntec Numérique. Mais aussi à la bonne santé du modèle du SaaS permettant d'héberger et mettre à jour des logiciels sur des serveurs distants.

Un rebond pour 2021 ?
Le Syntec Numérique prévoit une croissance de +1% pour 2021. Une estimation qui est bien évidemment amenée à varier selon l'évolution de la crise sanitaire. Cette croissance devrait être portée par une augmentation des dépenses IT "qui connaîtront une hausse importante pour 53% des organisations (clients & prospects) en 2021", selon le Syntec Numérique. Les éditeurs de logiciels devraient repartir plus vite (+3,8%), suivis par les ESN (+1%) puis l'activité de conseil en technologie qui devrait toujours être en décroissance l'année prochaine (-3,3%).

Pour optimiser ce rebond, les ESN doivent concentrer leurs efforts sur le développement de nouvelles offres cloud, estime le Syntec Numérique, puisqu'elles devraient atteindre 24,3% de part de marché du secteur des ESN en 2021 (une croissance de 14,7%). Ces entreprises ne doivent pas non laisser de côté les sujets cybersécurité qui restent importants.


Méthodologie : le bilan de l'année 2020 et les perspectives pour 2021 sont établis à l'aide de différentes sources. Les chiffres marché sont issus d'une étude réalisée par le cabinet IDC (une enquête téléphonique réalisée du 5 octobre au 6 novembre 2020 auprès de 235 entreprises du secteur numérique en France et 48 DSI de grands comptes (entreprises de plus de 1 000 salariés)). Les chiffres emplois sont issus d'une analyse l’APEC sur les offres publiées sur leur site entre janvier et septembre 2020.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media