Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Crosscall lève 4,5 millions d’euros pour lancer ses mobiles à l’international

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Avec ses mobiles "outdoor" spécialement conçus pour les situations extrêmes, Crosscall s’est taillé une place sur le marché français. Elle veut désormais accélérer à l’international et prévoit de s’implanter sur plusieurs marchés européens.

Crosscall lève 4,5 millions d’euros pour lancer ses mobiles à l’international
Crosscall lève 4,5 millions d’euros pour lancer ses mobiles à l’international

La société aixoise spécialisée dans les téléphones mobiles ultrarésistants doit financer sa forte croissance. Crosscall vient de lever 4,5 millions d’euros auprès du fonds marseillais ACG Management sous forme d’obligations convertibles. "Il s’agit d’une entreprise en fort développement avec forcément une problématique de financement du besoin de fonds de roulement, remarque Pierre-Philippe Jarre, directeur de participations chez ACG Management. Elle a démontré qu’elle était capable d’encaisser cette forte croissance."

Crosscall en chiffres
Chiffre d’affaires : 17 millions d’euros
Effectif : 50 personnes
Montant de la levée : 4,5 millions d’euros
Investisseur : ACG Management
Secteur : télécom

La jeune entreprise, créée en 2009, conçoit des mobiles, des smartphones et des accessoires de téléphonie dédiés à la fois aux sportifs extrêmes et aux professionnels de terrain. "Je suis issu du monde du bâtiment et de l’industrie, souligne Cyril Vidal, le fondateur de l’entreprise qui a notamment travaillé chez Loxam. C’est un environnement où l’usage du téléphone est constant et soumis à rude épreuve." De là est née l’idée de développer une gamme de produits étanches, résistants aux chocs et dotés d’une grande autonomie.

100 millions d’euros prévus dans les trois ans

Les commerciaux de Crosscall se sont employés à développer les partenariats avec les distributeurs spécialisés pour le grand public (Fnac, Darty, etc.) ou les professionnels (Point P, Loxam, etc.) et les ventes ont décollé. La société revendique 1 million de pièces vendues depuis le lancement de la commercialisation en 2011. Après 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014, elle a réalisé 17 millions d’euros en 2015. Elle prévoit d’atteindre 40 millions d’euros cette année et 100 millions d’euros dans les trois ans.

La société, rentable depuis trois ans, a financé jusqu’à maintenant cette croissance sur ses fonds propres. Elle veut désormais accélérer hors de France en s’implantant progressivement sur les différents marchés. "Cette levée de fonds va servir à 90 % pour notre développement à l’international, la création de sociétés locales et la mise en place des équipes", explique Cyril Vidal. Crosscall devrait finaliser sa première prise de participation majoritaire dans une entreprise commerciale espagnole la semaine prochaine, qui sera sa tête de pont sur le marché local.

La jeune société travaille également sur la création d’une société commune avec un industriel chinois, pour un accord portant sur la fabrication des téléphones. Crosscall fait en effet fabriquer ses produits par des sous-traitants chinois à partir des spécifications données par son service R&D localisé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Recrutement en cours

Pour assurer son développement, Crosscall va devoir muscler encore ses effectifs. De 50 personnes en France, elle devrait passer à 70 salariés d’ici la fin de l’année dans l’Hexagone et à 100 personnes en comptant les implantations internationales.

La levée de fonds devrait lui permettre de financer son plan de croissance pour les prochains mois. Mais Cyril Vidal pense déjà au coup d’après. Introduction en Bourse, augmentation de capital voire association avec un industriel… Les options sont ouvertes. "L’entreprise n’est pas à vendre, déclare-t-il. Mais nous sommes à l’écoute du marché. Si on trouve un associé, il faudra qu’il apporte de la valeur ajoutée par son réseau ou par ses capacités industrielles."

Arnaud Dumas

L’argument convaincant
Crosscall a reçu le premier prix "Technology Fast 50" pour la région méditerranée de Deloitte pour récompenser une croissance de 2197 % sur quatre ans.

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale