Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Darpa Robotics Challenge : les industriels en compétition

Si le Darpa Robotics Challenge met à l’honneur les universités et institutions américaines (MIT, Virginia Tech, Nasa, etc), cc'est aussi une opportunité pour plusieurs entreprises, qui comptent bien bénéficier des retombées économiques de l’événement. Petit florilège des principales intéressées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Darpa Robotics Challenge : les industriels en compétition
Darpa Robotics Challenge : les industriels en compétition © Polaris

Les 20 et 21 décembre, 17 équipes ont fait s'affronter 11 "robots secouristes" lors du Darpa Robotics Challenge (DRC), une compétition organisée par la Darpa (l’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense). Les grandes universités et laboratoires publics américains étaient en première ligne mais de nombreux industriels se sont eux aussi affichés à cette occasion, de différentes manières.

Participants

Des entreprises parmi les plus novatrices dans le secteur de la robotique s’affrontent en présentant une équipe ou en s’associant à des institutions.

Schaft Inc. - Team Schaft

L’entreprise, émanation du laboratoire Jouhou System Kougaku de l’université de Tokyo (récemment racheté par Google), se targue d’avoir inventé un nouveau type d’actionneur électrique qui rend les “muscles” robotiques plus forts et le robot plus équilibré.

Pour Schaft Inc., le DRC est l’occasion de promouvoir cette nouvelle technologie - le bras du robot Schaft, pourrait bientôt être commercialisé.

Robotis - Team Thor

L’entreprise coréenne est spécialisée dans les servocommandes intelligentes et les plates-formes robotiques open source destinées aux écoles, universités et laboratoires de recherches. Sa gamme de servocommandes Dynamixel Pro est largement utilisée sur le buste et les bras de Thor.

Une technologie que Robotis espère promouvoir lors du DRC.

Harris Corp. - Team Thor

L’entreprise américaine basée en Floride est notamment spécialisée dans le développement de systèmes de communication pour l’armée et les services de renseignements américains.

S’allier à Virginia Tech et l’Université de Pennsylvanie est une opportunité pour Harris Corp. de promouvoir son expertise en matière de technologies de contrôle intuitif.

Torc Robotics Inc. - Team Vigir

Fondée par des anciens de Virginia Tech, Torc Robotics est rapidement devenue une entreprise leader dans le domaine des véhicules télépilotés.

Pour Torc Robotics, qui a déjà participé à des compétitions organisées par la Darpa, ce challenge est l’occasion d’effectuer un transfert de technologies et de commercialiser les systèmes développés.

Lockheed Martin - Team Trooper

La première entreprise de défense et de sécurité du pays, via ses laboratoires de technologies avancées, s’est associée à l’université de Pennsylvanie et au Rensselaer Polytechnic Institute pour cette compétition.

En tant que leader de la R&D en robotique à usage militaire, Lockheed Martin bénéficie avec le DRC d’une belle vitrine pour démontrer son savoir-faire.

TracLabs Inc. - Team TracLabs

Cette petite entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle en robotique travaille notamment avec la Nasa. Son logiciel 3T Robot Intelligence a servi lors de missions d’inspection sur la Station Spatiale Internationale.

Le DRC est une occasion pour TracLabs de promouvoir ses technologies et qui sait, gagner de nouveaux marchés.

Partenaires

Aux côtés des industriels en lice lors de cette compétition, un certain nombre d’entreprises ont signé des contrats avec la Darpa pour fournir équipements et technologies.

Polaris Industries Inc. - Polaris Ranger

Le principal fabricant de véhicules tout-terrain américain a été choisi par la Darpa pour fournir le véhicule servant à l’épreuve de conduite. Pour la compétition, le Polaris Ranger XP 900 EPS - véhicule le plus vendu de sa catégorie - a été personnalisé de façon à pouvoir accueillir les robots.

Boston Dynamics - Atlas

Spin-off du MIT, récemment acquise par Google, Boston Dynamics est spécialisée dans la robotique à usage militaire. On lui doit parmi les robots les plus avancés : Cheetah, BigDog ou encore Atlas, le robot humanoïde choisi par la Darpa pour la compétition logicielle  (Groupes B et C). Avec ce contrat de près de 8 millions d’euros, l’entreprise fait figure de grande gagnante de cette compétition. 

iRobot et Sandia National Laboratories - les mains d'Atlas

La Darpa a financé ces deux entreprises pour qu’elles développent des mains robotiques pour équiper Atlas.

- iRobot : Autre spin-off du MIT, numéro un mondial de la robotique de service, la PME iRobot s’est faite remarquer en 2011 en déployant quatre robots dans la centrale nucléaire de Fukushima. Plus de 5 000 de ses robots ont déjà été utilisés pour des applications militaires et de sécurité civile (principalement des petits véhicules télépilotés).

- Sandia National Laboratories : Ce laboratoire de R&D exploité par Sandia Corporation, une filiale de Lockheed Martin, est un contractant du département américain de l’énergie. Sa “main”, une des plus abordables du marché (environ 7 300 euros), n’en est pas moins agile, modulable et solide.

Carnegie Robotics, LLC - la tête d’Atlas

Fondée par des chercheurs du National Robotics Engineering Center de l’université Carnegie Mellon, Carnegie Robotics développe des capteurs et des équipements de robotique. L’entreprise a équipé la tête d’Atlas de capteurs intelligents conçus pour donner au robot une conscience 3D de son environnement, notamment grâce à un viseur laser de longue portée.

SoftLayer - Services de cloud

Ce fournisseur de services clouda été préféré à Amazon - initialement retenu pour la compétition virtuelle. La Darpa a fait appel à SoftLayer pour ses “bare metal servers”, plus puissants et rapides, suffisamment pour qu’une centaine d’équipes s’affrontent lors de l’épreuve de simulation virtuelle. Un bon coup de pub pour l’entreprise, récemment acquise par IBM.

Charlotte Alix

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale