Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

De Donald Trump dans l'espace au bad buzz d'IBM, une semaine dans la Silicon Valley

Quelles actualités ont fait vibrer la Silicon Valley cette semaine ? En direct de San Francisco, Nora Poggi revient sur ce qui a agité la capitale mondiale du numérique ces derniers jours : Jeff Bezos s'est moqué de Donald Trump sur Twitter, la start-up Hired a publié des chiffres sur les salaires des ingénieurs américains, le patron de Facebook affiche son soutien aux musulmans, et IBM crée la polémique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

De Donald Trump dans l'espace au bad buzz d'IBM, une semaine dans la Silicon Valley
Décollage de la fusée de Jeff Bezos, Blue Origin

Jeff Bezos veut envoyer Donald Trump dans l'espace

Alors que la tension monte aux Etats-Unis concernant le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump, le patron d'Amazon a offert une solution sur Twitter : envoyer Trump dans l'espace, via la future fusée Blue Origin. Le candidat avait d'abord accusé Amazon de ne pas payer assez de taxes et d'être une machine à perdre de l'argent (tweet ci-dessous).

La réponse est arrivée quelques heures plus tard. "Enfin critiqué par Donal Trump. Je lui réserverai quand même une place dans la fusée Blue Origin #envoyezDonalddanslespace" a rétorqué Jeff Bezos. Seul problème avec cette solution, la fusée revient sur Terre... certains twittos ont donc suggéré un aller simple !

 

 

Comparatif des salaires d'ingénieurs aux Etats-Unis

La start-up Hired, qui cherche à faciliter le recrutement de développeurs, a mené une étude pour comparer leurs salaires sur le territoire américain et leur mode de vie par rapport à la ville de San Francisco. Une fois pris en compte le coût de la vie, les salaires en dehors de la Baie sont loin d'être suffisants pour un informaticien qui voudrait s'installer à San Francisco. Dans cette ville, le salaire moyen d'un développeur est de 132 000 dollars par an (soit environ 120 000 euros). Selon les calculs de Hired, un programmeur vivant à Austin au Texas par exemple devrait gagner 195 000 dollars par an pour garder le même niveau de vie s'il s'installait dans la Baie.

 

De quoi faire réfléchir les entreprises californiennes qui tente d'attirer des ingénieurs.  Hired recommande aussi dans son rapport de commencer sa carrière à San Francisco, car il est plus facile ensuite de demander de plus hauts salaires ailleurs.

 

Mark Zuckerberg affiche son soutien aux musulmans

Alors que le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a affirmé vouloir bannir l'entrée du territoire aux musulmans (après avoir demandé que les citoyens musulmans soient répertoriés) le patron de Facebook a publié un billet pour soutenir la communauté musulmane. "En tant que Juif, mes parents m'ont appris qu'il fallait se battre contre les attaques faites contre toutes les communautés (...) si vous êtes un musulman dans cette communauté, en tant que leader de Facebook je veux que vous sachiez que vous êtes toujours les bienvenus ici et que nous nous battrons pour protéger vos droits et créer un environnement pacifique et sûr pour vous (....)".

 

I want to add my voice in support of Muslims in our community and around the world.After the Paris attacks and hate...

Posté par Mark Zuckerberg sur mercredi 9 décembre 2015

 

IBM demande aux femmes de hacker un sèche-cheveux

IBM est la dernière entreprise en date à créer la polémique sur le sujet des femmes. Une campagne ayant pour but d'encourager plus d'entre elles à s'intéresser à l'informatique a tourné au désastre cette semaine. "#Hackahairdryer" ("hackez un sèche-cheveux") a généré des centaines de tweets de femmes scientifiques dénonçant le sexisme de l'entreprise. "Ok IBM je préfererais construire des satellites à la place mais bonne chance avec ce truc #hackahairdryer" tweetait Stephanie Evans. IBM a présenté ses excuses et annulé la campagne : "ces vidéos faisaient partie d'une plus large campagne visant à encourager les femmes à considérer des carrières scientifiques. Elle a raté le coche et nous nous excusons. La campagne est interrompue."

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale