Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des empreintes numérisées en 3D à distance

En restant à dix mètres de l’objet, le système de mesure par laser mis au point au National Institute of Standards and Technology (NIST) crée son modèle 3D en quelques minutes, avec une précision de l’ordre du micron. Un instrument pour la mécanique de précision… et les enquêtes criminelles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Des empreintes numérisées en 3D à distance
Des empreintes numérisées en 3D à distance © NIST

Relever l’empreinte d’un pas dans la boue sans y toucher. Avec une précision suffisante pour repérer des détails significatifs : par exemple, si l’auteur de ces empreintes fait du vélo… L’instrument mis au point au National Institute of Standards and Technology (NIST) devrait intéresser les enquêteurs. Mais aussi les industriels qui font de l’usinage ou de l’assemblage mécanique de précision.

La méthode du NIST réussit à concilier précision (de l’ordre du micron) et rapidité : un million de points de mesures en 8 minutes et demie. Le tout en restant à dix mètres de l’objet à numériser. Deux principes connus ont été combinés : le Ladar, qui mesure des distances basées sur le temps de vol de la lumière d’un laser réfléchi en chaque point de l’objet, et le "peigne de fréquences" - le laser balaye une bande de fréquences régulièrement espacées - qui permet d’obtenir la précision voulue.

L’instrument du NIST a été testé sur la numérisation d’objets variés : semelle de chaussure et son empreinte, des pièces en aluminium, une fleur, et même un cactus aux fines épines… Aujourd’hui, il a la taille d’un ordinateur de bureau, mais pourrait se compacter en un appareil portable.

Thierry Lucas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media