Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Des particules élémentaires vont faciliter le démantèlement des réacteurs de Fukushima

Afin de faciliter le démantèlement de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima Daiichi, Toshiba et le laboratoire américain Los Alamos ont développé une technique permettant d'explorer de manière virtuelle le coeur des réacteurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En utilisant une nouvelle technologie permettant la cartographie des éléments radioactifs résiduels dans les débris, le japonais Toshiba entend bien faciliter les opérations de démantèlement en cours sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, au Japon, frappée par un séisme et un tsunami en mars 2011.

Le groupe, en charge du démantèlement, vient d'annoncer la conclusion d'un partenariat avec le laboratoire du Département de l'Énergie des États-Unis de Los Alamos à l'origine de cette innovation. La technique est dite de tomographie par muons. Ces particules élémentaires de charge négative 200 fois plus lourde que les électrons sont déviées par les noyaux des atomes lorsqu'elles les heurtent.

Des noyaux de nature différentes auront des influences différentes sur la trajectoire des muons. En mesurant les muons déviés par les restes de centrale, il devient possible de quantifier et de localiser les éléments radioactifs qui restent enfouis sous les débris : uranium, plutonium, cesium, strontium...

Pour nettoyer les réacteurs de ces éléments radioactifs des outils spécifiques doivent être développés. "Le mieux pour dessiner ces outils est d'avoir une idée précise de ce que vous allez trouver à l'intérieur du réacteur, a expliqué Duncan W. McBranch, directeur technique du laboratoire Los Alamos au New York Times. Mais personne ne sait ce qu'il s'est passé et personne ne veut y aller pour trouver la réponse."

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale