Des résultats trimestriels en berne pour Uber, malgré le succès de son service de livraison de repas

Pour la première fois, Uber publie des résultats trimestriels largement poussés par sa division de livraison de repas à domicile Uber Eats. En raison de la pandémie de Covid-19, son activité historique de VTC s'est vue très fortement ralentir à travers le monde.

Partager
Des résultats trimestriels en berne pour Uber, malgré le succès de son service de livraison de repas

Pour la première fois, la livraison de repas à domicile rapporte plus à Uber que son métier historique de plateforme VTC. L'entreprise américaine a publié jeudi 6 août 2020 des résultats trimestriels assez logiquement portés par sa division Uber Eats. Mais les résultats sont globalement en baisse puisque son chiffre d'affaires, qui s'élève à 2,2 milliards de dollars, a chuté de 29% comparé à la même période l'année dernière.

Des bénéfices de 1,2 milliard de dollars pour Uber Eats
La pandémie de Covid-19 et les nombreuses mesures de confinement ou appels à rester chez soi ont mis à mal l'activité principale d'Uber à travers le monde. Les bénéfices de sa division mobilité ont chuté de 67% lors de ce trimestre comparé à celui de l'année dernière, pour s'établir à 790 millions de dollars. A l'inverse les bénéfices de sa division livraison s'élèvent à 1,2 milliard de dollars, soit une croissance de 103%. Le service de livraison de repas à domicile Uber Eats rapporte pour la première fois plus d'argent que le transport de personnes.

Toutes ses activités confondues, le montant brut des réservations (l'argent perçu par Uber pour les courses et les livraisons avant rémunération des chauffeurs, coursiers et autres dépenses) chute de 35% par rapport à la même période de l'année précédente, pour s'établir à 10,2 milliards de dollars. Dans le détail : le montant brut des réservations chute de 73% dans sa division mobilité et croît de 113% dans sa division livraison. En parallèle, le nombre de clients actifs a lui aussi baissé de 44%, soit 55 millions de personnes.


Uber maintient son objectif de rentabilité pour 2021
"Notre division mobilité a généré un Ebitda [excédent brut d'exploitation, ndlr] de 50 millions de dollars malgré une chute de 73% du montant brut des réservations par rapport à l'année dernière", veut rassurer Nelson Chai, CFO d'Uber, dans un communiqué. Mais Uber continue de publier d'importantes pertes nettes qui s'élèvent à 1,8 milliard de dollars lors de ce second trimestre 2020.

Ces résultats n'ont pas empêché l'entreprise de VTC de s'emparer de son concurrent dans la livraison de repas à domicile Postmates pour 2,35 milliards de dollars, ni même de Routematch et d'Autocab. Malgré un futur assez incertain quant à la pandémie de Covid-19 et son évolution à travers le monde, Uber maintient son objectif de rentabilité et ambitionne toujours d'avoir un excédent brut de réservation positif lors d'un trimestre en 2021.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS