Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Du bad buzz d'Apple Music au nouveau concurrent d'Amazon, une semaine dans la Silicon Valley

Quelles actualités ont fait vibrer la Silicon Valley cette semaine ? Nora Poggi, correspondante de L'Usine Digitale à San Francisco, détaille les annonces clés de ces derniers jours. Apple Music se fait incendier par la critique, l'accélérateur Y Combinator lève le voile sur sa stratégie, et un nouveau concurrent d'Amazon, Jet.com, créé le buzz.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Du bad buzz d'Apple Music au nouveau concurrent d'Amazon, une semaine dans la Silicon Valley
Du bad buzz d'Apple Music au nouveau concurrent d'Amazon, une semaine dans la Silicon Valley

Apple Music sous le feu des critiques

Tout est parti d'un blogueur américain de renom Jim Dalrymple, spécialiste d'Apple. Le 22 juillet, il publie un message de blog incendiaire sur Apple Music, et lance une polémique quant au fonctionnement du nouveau service de streaming de la marque à la pomme. Principal problème selon lui, la difficulté  de transférer sa musique sur la bibliothèque d'Apple Music.  "J'avais de grands espoirs pour Apple Music. Je voulais vraiment que cela marche et devienne mon service de streaming musical attitré. (...) Ajouter de la musique à ma bibliothèque s'est révélé être une expérience extrêmement frustrante. (....) J'ai fait confiance à Apple concernant mes données, et Apple a échoué". D'autres experts dans la Silicon Valley ont partagé son message, qui est rapidement devenu viral. Reste à voir comment la firme de Cupertino compte répondre à ces critiques.

 

L'entreprise Qualtrics veut sortir de l'ombre

Qualtrics offre un service SAAS (utilisation de logiciel sous la forme d'abonnement) spécialisé dans la collecte et l'analyse de questionnaires en temps réel, afin de permettre aux entreprises  de prendre des décisions fondées sur l'analyse des réponses de leurs employés ou de leurs clients. Qualtrics existe depuis 2002 et sert plus de 7000 entreprises dans le monde. Elle a levé plus de 220 millions de dollars d'investissement mais reste inconnue de la Silicon Valley, son siège étant situé dans l'Utah. Qualtrics ne peut pas non plus miser sur un produit sexy pour faire parler d'elle, comme beaucoup de sociétés visant le secteur de l'entreprise. Le PDG Ryan Smith, père de quatre enfants, a décidé de sortir le grand jeu pour lever le voile sur Qualtrics, en organisant un dîner chez The Battery, le club très privé de San Francisco où se réunit le gratin de la Silicon Valley. Le but? Rencontrer des journalistes triés sur le volet afin de faire connaître Qualtrics, qui affirme être le "Survey Monkey de l'entreprise". Son plus gros challenge? Le recrutement de son équipe managériale en dehors de la Silicon Valley. 

 

IBM achète la start-up Compose, une base de données as-a-service

IBM a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Compose, une base de données as-a-service passée par l'incubateur Y Combinator, à l'origine connue sous le nom de MongoHQ. Les termes financiers de l'acquisition n'ont pas été divulgués.
La start-up avait levé  6.4 millions de dollars depuis son lancement en 2010.
Compose permet aux développeurs web et mobiles de créer leurs applications sans avoir à se soucier du back-end de la base de données. IBM affirme que ce rachat lui donne accès à un système renforcé fournissant aux développeurs des services dédiés aux bases de données dans le cloud.

 

L'accélérateur Y Combinator renforce ses capacités d'investissement

Le programme d'accélération star de la Silicon Valley, Y Combinator, passe à la vitesse supérieure. Il offrait jusqu'ici une plateforme de lancement pour start-up avec un fonds de démarrage. L'accélérateur a récemment décidé de lancer un fonds d'investissement, le Y Combinator Continuity Fund, afin de participer aux levées de fonds futures des start-up qu'il découvre. Cette annonce montre l'importance prise par l'accélérateur dans l'écosystème des start-up. Surtout, cela pourrait lui permettre de récupérer des sommes bien plus importantes en accompagnant des start-up gagnantes (comme Airbnb ou Dropbox, sorties de Y Combinator). Sam Altman, le président du programme, a annoncé dans un message de blog que chaque start-up intégrant Y Combinator bénéficierait de ce modèle. Un système qui semble gagnant pour le programme et ses participants, observé avec intérêt par la communauté d'incubateurs et d'investisseurs de la Silicon Valley.

 

Jet veut marcher sur les plates-bandes d'Amazon

Jet.com a fait le buzz cette semaine en lançant un service qui pourrait sérieusement faire de l'ombre au géant du e-commerce Amazon. Le PDG, Marc Lore, a vendu sa start-up Diapers.com à Amazon en 2010. Depuis sa création il y a deux ans, Jet a levé plus de 220 millions de dollars. "Nous avons un assortiment aussi large que celui d'Amazon" a expliqué le PDG à CNNMoney. Le service fonctionne sur un système d'abonnement. Les membres payent 50 dollars par mois pour avoir accès à des réductions sur des produits et la livraison gratuite à partir de 35 dollars d'achat. Jet permet aussi aux retailers de vendre directement sur la plateforme, comme Amazon - mais le prix de l'abonnement pour les particuliers est deux fois mois cher qu'un abonnement Amazon Prime. Jet sert le marché américain uniquement. "Nous ciblons les gens qui regardent vraiment les prix et qui sont prêts à payer un abonnement pour faire des économies," a ajouté Marc Lore dans le Wall Street Journal. Pour chaque produit, Jet assure offrir un prix 10 à 15% moins cher que la concurrence. Amazon n'a qu'à bien se tenir.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale