Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

EdTech : La start-up française Lalilo passe dans le giron de l'Américain Renaissance

"Différencier l'enseignement de la lecture". Voici le leitmotiv de la start-up Lalilo, à l'origine d'une application web dédiée à l'apprentissage de la lecture dont les exercices s'adaptent en fonction des besoins de chaque enfant. Elle vient d'être rachetée par le groupe américain Renaissance et compte désormais atteindre 10 millions d'élèves utilisateurs en 2023.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

EdTech : La start-up française Lalilo passe dans le giron de l'Américain Renaissance
EdTech : La start-up française Lalilo passe dans le giron de l'Américain Renaissance © NadineDoerle/Pixabay

Le groupe américain Renaissance, qui propose des solutions d'évaluation et d'accompagnement scolaires, a racheté la start-up parisienne Lalilo. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés.

Atteindre les 10 millions d'élèves 
Lalilo devient la première filiale française du groupe Renaissance, dont les services sont utilisés dans plus d'un tiers des écoles américaines et à travers plus de 100 pays dans le monde. Cette filialisation a pour objectif d'accroître le développement de Lalilo en France et dans le monde pour atteindre, d'ici 2023, plus de 10 millions d'élèves utilisateurs, contre 650 000 aujourd'hui.

Fondé en 2016 par trois polytechniciens – Laurent Jolie, Amine Mezzour et Benjamin Adbi – Lalilo est une application web dédiée à l'apprentissage de la lecture pour les élèves de grande section, de CP et de CE1. Elle propose des exercices aux élèves, tandis que les enseignants bénéficient d'un tableau de bord de suivi pour chaque enfant.

Au total, ce sont 81 000 professeurs et 650 000 élèves qui utilisent ce service en France et aux Etats-Unis.

Les exercices s'adaptent au niveau
L'autonomie est au cœur de Lalilo puisque les exercices s'adaptent, grâce à un système d'apprentissage automatique, en fonction du niveau de chaque élève. L'application a été particulièrement utilisée durant le premier confinement dû à la pandémie de Covid-19 car elle permet de s'entrainer à la maison grâce à des codes confidentiels confiés aux parents.

Cette solution a été lauréate du "partenariat d'innovation intelligence artificielle" (P2IA) du ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports. Ce programme vise à développer et fournir aux enseignants des outils pédagogiques grâce à des solutions innovantes basées sur l'IA.

un marché en plein essor
Le marché de l'edtech est en plein essor, poussé par la pandémie de Covid-19 qui a montré l'urgence à repenser les moyens d'apprentissage classiques grâce au numérique. Mais en France, ce marché peine encore à décoller pour des raisons culturelles et bureaucratiques. Dans ce secteur, la Chine et les Etats-Unis sont largement en tête et comptent la majorité des licornes mondiales, l'edtech chinoise Yuanfudao en tête avec une valorisation de 15,5 milliards de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.