Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Emmanuel Macron dévoile un plan d'1,8 milliard d'euros pour la technologie quantique

Emmanuel Macron veut faire de la France un des pays leaders dans les technologies quantiques. Pour y parvenir, un plan d'1,8 milliard d'euros sur 5 ans a été dévoilé. Cette enveloppe doit financer la recherche sur l'informatique, les communications ou encore les capteurs quantiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Emmanuel Macron dévoile un plan d'1,8 milliard d'euros pour la technologie quantique
Emmanuel Macron dévoile un plan d'1,8 milliard d'euros pour la technologie quantique © Twitter @cedric_o

Après l'intelligence artificielle, voici les technologies quantiques. Jugées stratégiques, ces technologies sont encore au stade de la recherche pour la majorité d'entre elles. Pour faire de la France un des leaders dans la recherche dans ce domaine, Emmanuel Macron, en visite sur le plateau de Saclay ce jeudi 21 janvier 2021, a présenté un plan sur 5 ans doté d'une enveloppe d'1,8 milliard d'euros.

De nombreux secteurs concernés
Défense, santé, industrie, logistique… de nombreux secteurs pourront bénéficier de ces avancées. La technologie quantique se développe plus rapidement dans l'informatique et les technologies de la communication, mais le monde industriel y voit aussi de nombreuses applications possibles grâce au développement de capteurs ultra-précis.

L'Etat n'est donc pas le seul à mettre la main à la poche pour ce plan : 1,05 milliards d'euros proviennent des fonds de l'Etat (Programme d'investissement d'avenir) et des organismes affiliés (Inria, CNRS, CEA, etc.), 200 millions d'euros de crédits européens et 550 millions d'euros du secteur privé.

L'ensemble de ces technologies n'en sont encore toutefois qu'à leurs débuts et elles ne sont que peu sorties des laboratoires de recherche. Cette enveloppe devrait notamment servir à finances des bourses de thèses ainsi que la venue de chercheurs réputés dans ces domaines. Grâce à ce plan, le gouvernement prévoit la création de 16 000 emplois d'ici 2030 et la formation de 5 000 talents.

Ordinateurs, capteurs et communications
Dans le détail, une enveloppe de près de 800 millions d'euros est consacrée aux seuls ordinateurs quantiques : 350 millions d'euros sont dédiés aux simulateurs et machines partiellement quantiques et 430 millions d'euros aux ordinateurs quantiques à part entière qui arriveront dans un second temps. Par comparaison, les Etats-Unis ont annoncé vouloir investir un milliard de dollars (environ 820 millions d'euros) dans des centres de recherche spécialisés dans l'intelligence artificielle et l'informatique quantique.

Le reste de la somme sera allouée à hauteur de 320 millions d'euros aux communications quantiques, aux capteurs (250 millions d'euros), à la cryptographie post-quantique (150 millions d'euros) et aux technologies annexes, comme la cryogénie, permettant de construire les équipements quantiques (300 millions d’euros).

La France à la traîne ?
La France est pour l'instant à la traîne sur le développement de l'informatique quantique et il devient nécessaire pour l'Hexagone de se mettre en ordre de bataille si le pays entend vouloir rivaliser face à d'autres puissances. Ce plan devrait bénéficier à tout un ensemble d'acteurs français, des entreprises privées mais aussi des instituts de recherches ou des centres de formations.

Par exemple, Atos planche sur le développement d'un accélérateur quantique connecté à un supercalculateur pour 2023 mais aussi sur les sujets de cryptographie post-quantique. Des start-up comme Pasqal et Alice & Bob se saisissent aussi de ces questions. Thales, de son côté, travaille notamment sur le vaste sujet des capteurs quantiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Mikaele Heafala
23/01/2021 19h51 - Mikaele Heafala

Ces avancées technologiques sont des éléments capitaux pour l'avenir ! cependant , il y a un élément vital pour l'existence de notre évolution aussi bien technique que sociétale , et qui est la base de toute notre existence , à savoir l'Energie libre qu'il faut soutenir avec les aides adaptées pour que ses inventeurs puissent en vivre et les améliorer pour notre évolution tout en minimisant l'impact environnemental . Les solutions sont déjà existantes sauf que nos responsables n'affectent pas les finances aux détenteurs des innovations , car ce sont eux qui de par leur trouvaille ont permis que notre société humaine soit au niveau actuel . Leurs travaux ont été réalisé par leurs fonds propres et que pour les développer par la suite les moyens financiers n'y sont plus voilà . Notre société et notre environnement ne peuvent exister grâce à l'énergie . Merci pour cette facilité , pour nous permettre de nous exprimer .

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media