Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En 2015, les services informatiques devraient rester les premiers recruteurs de cadres

L'association pour l'emploi des cadres (APEC) confirme ses prévisions de début d'année : 2015 verra une augmentation de 4% du marché de l'emploi cadres qui devrait poursuivre sur sa lancée. Désormais, deux tiers des recrutements se font dans les services. A commencer par les services informatiques. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En 2015, les services informatiques devraient rester les premiers recruteurs de cadres
En 2015, les services informatiques devraient rester les premiers recruteurs de cadres © Fotolia

2015 devrait confirmer qu’il est un relativement bon millésime pour le marché de l’emploi des cadres. L’association pour l’emploi des cadres (Apec) vient de le confirmer lors du point semestriel qu’elle réalise chaque année pour affiner sa prévision. Il en ressort que le marché de l’emploi devrait connaître une croissance de 4% en 2015, soit un volume de 177 000 embauches selon le scénario médian. A noter que cette mise à jour a été faite avant que ne commence le thriller estival de la dette grecque.

 

Quand l'investissement va, l'emploi cadre suit

 

Et la tendance devrait se confirmer ensuite, avec pour 2016 un marché qui frôlerait à nouveau les 200 000 recrutements, retrouvant le niveau enregistré en 2007. Les raisons de cette embellie viennent de l’amélioration de la conjoncture économique, assure-t-on à l’Apec, et notamment la bonne tenue de l’investissement, variable clé de l’emploi cadre. Une entreprise qui investit a besoin de cadres pour sa R&D, puis de commerciaux pour vendre ses produits ou services... et ainsi de suite.

 

"L’amélioration de la situation des entreprises est également liée à la montée en charge du crédit impôt compétitivité emploi, des effets positifs du Pacte de responsabilité, ainsi que de l’assouplissement de conditions de financement", analyse l’Apec dans la note qui accompagne ses prévisions. 2015 verra donc "une création nette de 26 000 emplois cadres" a calculé Jean-Marie Marx le directeur général de l’Apec.

 

Chômage pour les jeunes diplômés et les plus de 50 ans

 

Avec les "études et recherche" (conseil en R&D) et le conseil aux entreprises, l’informatique reste le secteur phare de l’emploi cadre. Les données publiées par le Syntec numérique le 7 juillet dernier confirment cette situation. Elles font état d’une année 2014 qui a vu la création nette de 12 000 emplois, quasiment deux fois plus qu’en 2013 (année durant laquelle le nombre d’emplois créés n’était que de 6 600). Selon Jean-Marie Marx et Pierre Lamblin, le directeur des études de l’Apec, cette tendance devrait se vérifier en 2015.

 

Tout ne va toutefois pas pour le mieux dans le meilleur des mondes. Selon l’enquête que réalise l’Apec sur les intentions d’embauches auprès d’un large panel d’entreprises, 55% des entreprises envisagent d’embaucher prioritairement des salariés ayant entre 1 et 10 ans d’expériences. Résultat de cette préférence des entreprises françaises pour les jeunes cadres, la situation est tendue aux deux extrémités : le chômage des jeunes diplômés et celui des plus de 50 ans reste très élevé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

guillaume
07/09/2018 14h50 - guillaume

cool cette articile

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale