Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En conflit avec le gouvernement australien, Google lance News Showcase pour rémunérer les médias

Déjà disponible en Allemagne et au Brésil, la plateforme News Showcase est désormais opérationnelle en Australie. Sept titres de presse ont accepté d'y participer en signant des licences avec Google pour la reprise de leurs articles contre une rémunération. La firme de Mountain View espère que ce nouvel outil calmera les tensions avec le gouvernement, qui la menace de lourdes sanctions.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En conflit avec le gouvernement australien, Google lance News Showcase pour rémunérer les médias
En conflit avec le gouvernement australien, Google lance News Showcase pour rémunérer les médias © PhotoMIX-Company/Pixabay

Google lance son outil "News Showcase" en Australie dans le but d'apaiser les tensions avec Canberra qui lui demande de payer pour la reprise des articles de presse en ligne, en vertu d'une future législation actuellement en discussion. La firme de Mountain View avait menacé de suspendre son moteur de recherche si le gouvernement n'assouplissait pas cette obligation assortie de lourdes sanctions.

Un investissement d'un milliard de dollars
News Showcase a été présenté par Sundar Pichai, CEO de Google et d'Alphabet dans un billet de blog en octobre dernier. Cette plateforme offre aux éditeurs de titres de presse la possibilité de choisir les articles qu'ils souhaitent mettre en avance en y ajoutant, au choix, des articles connexes, des images… pour augmenter la visibilité de leurs contenus.

News Showcase un investissement d'un milliard de dollars, d'après Google qui dit souhaiter rémunérer "les éditeurs afin qu'ils créent du contenu de grande qualité pour une expérience de presse en ligne différente".

La plateforme est opérationnelle depuis octobre en Allemagne et au Brésil, où un certain nombre d'éditeurs ont accepté de signer des accords, sous forme de licence, avec Google pour la reprise de leurs articles, tels que les groupes de presse Der Spiegel, Stern et Die Ziet, Infobae et El Litoral. Uniquement disponible sur Android, News Showcase sera bientôt disponible sur les plateformes d'Apple.

7 titres australiens ont signé des accords
En Australie, sept titres de presse régionaux – The Canberra Times, The Illawarra Mercury, The Saturday Paper, Crikey, The New Daily, InDaily et The Conversation – ont signé une licence, dont les termes financiers n'ont pas été divulgués. Google espère désormais que cette liste va s'agrandir pour que sa plateforme devienne une véritable alternative au plan du gouvernement, à condition bien évidemment que les grands titres de presse du pays acceptent d'utiliser ce service.

En France, la plateforme New Showcases n'est pas encore disponible et aucun calendrier n'a été présenté en ce sens. Après plusieurs mois de conflits, les éditeurs de presse et Google commencent peu à peu à trouver un terrain d'entente en signant des accords pour la reprise de leurs titres de presse, même si certaines organisations refusent catégoriquement de négocier à l'image du Syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.