Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

En Île-de-France, un concours pour agri-makers et jardiniers connectés

L'agence numérique d'Ile de France La Fonderie organise le premier concours d'agriculture connectée, "Du green dans le gris". Les équipes d'agri-makers peuvent proposer leurs inventions du 29 janvier au 8 février.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

En Île-de-France, un concours pour agri-makers et jardiniers connectés
En Île-de-France, un concours pour agri-makers et jardiniers connectés © Parrot

Le dernier CES de Las Vegas a prouvé que les objets connectés pouvant venir en aide aux jardiniers étaient en plein essor. Parrot y a notamment présenté une déclinaison de son tuteur connecté "Flower Power" et un pot de fleurs communicant et autonome, le "Pot". La start-up parisienne MEG a dévoilé son bracelet connecté pour plante, GEM, "capable d'analyser les ondes électriques de la plante" pour mieux connaître ses besoins.

Les germes du marché sont là, l'agence numérique de la région Ile de France veut semer ! La Fonderie pense qu'une  "Green French Tech"  peut - et doit -  sortir de terre, notamment pour répondre aux défis de la transition énergétique (et avec la COP21 parisienne en ligne de mire). Pour repérer les agri-makers les plus inventifs, celles et ceux qui développent des solutions créatives pour faire pousser des végétaux en ville, elle organise donc un concours visant à faire émerger de nouveaux concepts en matière d'agriculture et de jardinage connecté.

PANIER À IDÉES

Les participants devront venir avec des idées plein leur panier, mais surtout un projet de prototype fonctionnel, facile à répliquer (une technologie en kit simple d'emploi pour les bricoleurs et makers) et open source, pour une fertilisation la plus large possible. Evidemment, les projets d'intérieur (dans son salon ou sur son balcon) et d'extérieur (toit végétalisés, jardins-écoles, potagers collectifs) doivent intégrer des dispositifs numériques, comme des capteurs communicants ou du Rasberry Pi.

Les équipes de 2 à 3 personnes peuvent déposer un dossier du 29 janvier au 8 février. Douze groupes seront sélectionnés pour mener la phase de prototypage. Des outils de jardinage et des heures de fabrication au sein du fablab et espace de coworking Draft Ateliers leur seront offerts. Le Mairie de Paris mettra à disposition des candidats trois toits à végétaliser pour qu'ils puissent expérimenter.

Les trois lauréats se verront offrir 1 000 euros chacun et un accompagnement jusqu'à une éventuelle industrialisation de leur projet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media