Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ERDF cherche à Toulouse le technicien 3.0 dont il aura besoin en 2030

Le gestionnaire français du réseau de distribution d’électricité, ERDF cherche à séduire les start-up et PME françaises pour accélérer son innovation. Dans le Sud-Ouest, l’objectif est d’inventer les fonctionnalités et technologies qui accompagneront demain ses techniciens.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ERDF cherche à Toulouse le technicien 3.0 dont il aura besoin en 2030
ERDF cherche à Toulouse le technicien 3.0 dont il aura besoin en 2030 © ERDF

ERDF vient de lancer, à Toulouse, un concours d’innovation. Baptisé "Technicien 3.0" il s'adresse aux start-up et PME du Sud-Ouest autour d’une problématique bien précise : le métier du technicien ERDF à l’horizon 2030. "L’objectif est d’accélérer les processus d’innovation dans le cadre d’une démarche collaborative avec les start-up et PME innovantes de nos territoires", précise Jean Paoletti, directeur régional Midi-Pyrénées Sud à ERDF.

Ce concours organisé à l’échelle des deux régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, s’inscrit plus largement dans une démarche nationale qui vise à accélérer l’innovation autour des nouveaux enjeux qu’offrent les réseaux connectés. Chaque grande région est en charge d’une thématique spécifique : la Big data pour l'Île-de-France, l’intégration des véhicules électriques dans le Sud-Est ou encore la détection et la cartographie des réseaux souterrains en Rhône-Alpes. A l’arrivée, trois prix régionaux seront remis, dotés respectivement de 6 000, 4 000 et 3 000 euros, et invités à participer au concours national où le premier prix sera de 50 000 euros.

Pour inventer "le technicien ERDF 3.0", la direction régionale d’ERDF a mobilisé à Toulouse tous les grands acteurs locaux de l’éco-système numérique, le cluster DigitalPlace, l’association La Mêlée, la French Tech Toulouse, le FabLab Artilect et la Tic Valley, pour que chacun rassemble ses troupes. Une trentaine de start-up étaient ainsi présentes à la soirée de lancement du concours, le 30 avril au soir. 

Opération séduction

Pour convaincre les candidats à s’engager dans l’aventure, plusieurs entreprises innovantes de Midi-Pyrénées ont été invitées à témoigner sur leurs partenariats avec ERDF. Le gestionnaire de réseau électrique est ainsi engagé avec UP-Tec dans un projet de maintenance prédictive, avec Actia et Sigfox pour mesurer l’état du réseau et identifier plus facilement les perturbations sur la haute tension, avec Delair-Tech pour l’utilisation de drones dans la surveillance du réseau électrique, ou encore, avec le FabLab Artilect, dans le développement d’un bracelet communicant destiné à diminuer les risques sur les postes de travail techniques. Le boîtier, qui se fixe à  l’avant-bras du technicien, permet de recevoir et d’envoyer des signaux-messages courts pour des échanges efficaces et sécurisés sur les sites d’intervention. Une méthode qui porte ses fruits.

"C’est toujours intéressant de profiter de retours d’expérience", confie ainsi Fabien Gaiddon, président de Gaiddon Software, une start-up toulousaine spécialisée dans la reconstruction 3D d’environnements urbains qui compte bien participer au concours. Dans les prochaines semaines, l’entreprise nationale compte organiser des voyages à la découverte de ses différents métiers et proposer des parcours d’accompagnement pour co-construire les projets d’innovation. Rendez-vous en septembre pour connaitre les lauréats Sud-Ouest et en novembre pour la remise des prix du concours national.

Marina Angel 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale