Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Formation numérique pour réfugiés, chasse aux intox... l'offensive de charme de Facebook à Berlin

Après s’être associé à un collectif de journalistes pour chasser l’intox, le réseau social ouvre un "centre Facebook" pour former des enfants et des réfugiés au numérique.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Centre de compétences numériques, chasse aux intox... l'offensive de charme de Facebook à Berlin
Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, avec les élèves d’une école primaire de Berlin (Ecole Galilei à Kreuzberg) lors de l’inauguration du Centre Facebook d’apprentissage au Numérique à Berlin le 16 janvier 2017. © Facebook

Apprendre à des enfants à coder, expliquer à des personnes âgées l’utilisation des smartphones ou accompagner le projet d’entreprise d’un réfugié : les organisations hébergées par le tout nouveau "centre de formation numérique Facebook" à Berlin proposent tout cela. Ce centre a été inauguré par la directrice des opérations, Sheryl Sandberg, le 16 janvier 2017 sur la Potsdamer Platz en plein cœur de Berlin, à un moment où Facebook travaille à soigner son image en Allemagne. C'était juste avant la visite de la COO de Facebook à Paris.

 


"Correctiv" pour lutter contre l’intox

En décembre dernier, Thomas Opperman, président du SPD, parti allié d’Angela Merkel, avait menacé d’introduire une loi imposant une amende de 500 000 € à Facebook pour chaque fausse nouvelle non supprimée dans les 24 heures. C’est que les Allemands s’inquiètent sérieusement des risques de désinformation depuis que le chef de la sécurité intérieure, Jans-Georg Maassen, a confirmé les risques de manipulations lors des élections législatives allemandes de l’automne 2017.

De quoi inciter le réseau social à muscler sa communication dans un pays déjà très remonté contre Facebook. "Nous prenons nos responsabilités très au sérieux dans un pays avec 29 millions d’utilisateurs mensuels actifs", remarque Tina Kulow, chargée de communication du réseau en Allemagne. Facebook a déjà fait savoir le 15 janvier 2017 qu’il allait travailler avec "Correctiv", une association pour le journalisme d’investigation, afin de traquer les fausses nouvelles.


Programmer et éduquer aux médias

Correctiv fera justement partie des quatre associations hébergées par le "Lernzentrum" de la Potsdamer Platz. L’association compte y installer l’un de ses nouveaux centres de formation au "journalisme citoyen", qu’il s’agisse de bloggeurs ou de professionnels, la "ReporterFabrik".

"Programmation et éducation aux médias seront les deux points focaux" de ce centre, explique Facebook dans un communiqué. L’objectif est de "créer un endroit où les compétences numériques pourront être développées, a annoncé Sheryl Sandberg lors de l’inauguration du centre, en particulier pour ceux qui n’ont pratiquement pas accès à de telles possibilités, comme les réfugiés, les enfants ou les personnes âgées.

 

L’idée du centre a commencé à germer lors de la visite de Mark Zuckerberg à Berlin en février 2016 et de sa rencontre avec ReDit, une toute jeune entreprise sans but lucratif qui forme des réfugiés aux métiers du numérique. Cette "école pour l’intégration numérique", ReDi School sera donc le deuxième partenaire du centre. Son idée centrale : prouver que l’arrivée des réfugiés peut être "une opportunité" au moment où l’Allemagne cherche quelque 43 000 spécialistes du numérique.

L’intégration est également l’idée du troisième partenaire du centre Facebook, "l’atelier numérique Haba", qui propose des cours de formation à la programmation et à l’utilisation d’internet pour des enfants et pré-ado. Une classe du quartier multiculturel de Kreuzberg avait d’ailleurs été invitée à l’inauguration du centre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale