Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

French Tech : "Il faut que les acteurs économiques se fédèrent", lance Axelle Lemaire aux Limousins

Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique, était en visite en Limousin pour évoquer les enjeux pour les territoires des usages du numérique, notamment en termes de désenclavement et de capacité à attirer des acteurs économiques importants.
mis à jour le 02 février 2015 à 14H36
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

French Tech : Il faut que les acteurs économiques se fédèrent, lance Axelle Lemaire aux Limousins
Gérard Vandenbroucke, Président du Conseil régional du Limousin, Axelle Lemaire secrétaire d'Etat en charge du numérique, Laurent Cayrel, Préfet de région. © C. Mérigaud

Vendredi 30 janvier, Axelle Lemaire a rencontré des élèves connectés au collègue Victor Hugo à Tulle (Corrèze). A la plate-forme Corrèze Téléassistance, elle a découvert le dispositif d’accompagnement au maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie grâce à un pack domotique. Plus de 12 000 personnes âgées sont suivies à distance dont 6 000 en Corrèze, les avantages sont nombreux avec une baisse de 30% des chutes la nuit grâce à un parcours lumineux et le coût est inférieur pour la collectivité car ces personnes ne vont pas en maison de retraite.

La secrétaire d’État a ensuite rejoint la technopole Ester à Limoges (Haute-Vienne) où elle a échangé avec une centaine de chefs d’entreprises et d’élus. Elle a rappelé l’enjeu de la concertation nationale qui prendra fin cette semaine. "Nous avons reçu plus de 16 000 contributions d’entreprises, de particuliers, de la société civile qui vont nourrir la stratégie numérique qu’élabore le gouvernement et qui sera publiée en mars", a-t-elle indiqué. Surprise par "le bâtiment futuriste" d’Ester, elle le fut aussi par la filière numérique régionale.

Directeur général de Legrand France et président du pôle de compétitivité Elopsys, Patrice Soudan a interpellé la secrétaire d’État sur les projets collaboratifs : "Ils sont trop lents, il faut compter 6 à 9 mois alors que l'économie numérique a un développement plus rapide, je souhaite qu'ils soient raccourcis." L’équipementier vient de développer E-monitorage, un système de supervision à distance mis en place dans les Ehpad. Le récent décret sur les achats publics devrait "faciliter l’achat par les agents publics" a expliqué la secrétaire d’Etat.

émergence d’opérateurs locaux

Directeur délégué d'Emakina France, Alexis Mons mise sur les jeunes diplômés formés localement : "Je serai heureux que l’État aide davantage l’Université de Limoges et les écoles d'ingénieurs car ici, nous sommes soucieux des têtes bien faites pour partir à la conquête de l’économie créative. Mais dans notre domaine, les talents sont rares et nous avons plaisir à les trouver ici."

Directeur d’Axione Limousin, délégataire de service public du syndicat mixte Dorsal qui a déployé la fibre dans la région, Frédéric Bordes a précisé que "l’initiative publique a permis l’émergence d’opérateurs locaux pour développer des usages et des services utilisés par 150000 limousins depuis 2005. La moitié de ces opérateurs n’existait pas il y a dix ans". Ce partenariat original public/privé va mobiliser 85 millions d’euros jusqu’en 2025.

Limoges n’a pas candidaté au label French Tech. Axelle Lemaire a, toutefois, rappelé que "le label n'est pas lié à la taille d’une métropole. Limoges a toute sa place dans la chaîne de l’économie française. Si elle candidate, il faut que les acteurs économiques se fédèrent autour d’un projet d’avenir pour le système numérique".

Corinne Mérigaud

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale