Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Futur en Seine", grande fête de l’innovation numérique en Île-de-France

Le festival "Futur en Seine", grand rendez-vous annuel de l’écosystème numérique en Île-de-France, se tiendra du 12 au 22 juin.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Futur en Seine, grande fête de l’innovation numérique en Île-de-France
"Futur en Seine", grande fête de l’innovation numérique en Île-de-France © Futur en Seine

Grand rendez-vous annuel de l’innovation dans le domaine du numérique en Île-de-France, le festival "Futur en Seine" se tiendra du 12 au 22 juin à Paris mais aussi dans toute la région-capitale. "Les acteurs du numérique ont besoin de montrer ce qu’ils font, de démontrer. Ce festival c’est la vitrine de ce qui se fait de mieux dans le numérique", a expliqué, jeudi 15 mai, Stéphane Distinguin, président du pôle de compétitivité Cap Digital qui organise la manifestation.

Ce sera la cinquième édition de cette fête créée il y a sept ans mais qui, primitivement, se tenait tous les deux ans avant de passer à un rythme annuel devant son succès. En 2013, Futur en Seine avait attiré 70 000 visiteurs. "Futur en Seine est le plus grand événement  dédié au numérique gratuit en Europe, à Paris et en Île-de-France", a précisé Stéphane Distinguin.

170 entreprises

L’an passé, 130 entreprises avaient participé à l’opération. En 2014, 170 seront présentes au village des innovations dont 17 ayant été sélectionnées dans le cadre de l’appel à projets "Prototypes Technologiques" financé par la Région Île-de-France. Parmi ces dernières figurent la start-up parisienne Aerys qui développe Minko Entreprise une plate-forme d’échange et de collaboration de maquettes virtuelles 3 D. Son patron Jean-Marc Le Roux nourrit beaucoup d’attentes de sa participation au festival.

"Cela va nous permettre de valider l’intérêt de notre solution mais aussi de recueillir des suggestions de professionnels si elle doit évoluer",  a déclaré à L’Usine Nouvelle Jean-Marc Le Roux.

Pour la première fois cette année quelques grands industriels, tels SEB ou Legrand, seront également présents au village des innovations. Une ouverture assumée par les organisateurs pour illustrer le thème de la manifestation : "Made with" ou "faire ensemble".

"Nous avons appris à nos dépens que sans productions, sans industries c’est une partie de notre projet commun, de notre culture et de nos opportunités qui disparaissent", a rappelé Jean-Louis Frechin, commissaire général du festival.

A la Gaité Lyrique et au CNAM

Ce sont le théâtre de la Gaîté Lyrique,  un des hauts lieux parisiens de la culture numérique, et le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), qui le jouxte, qui constitueront l’épicentre de la manifestation en accueillant le village des innovations. En 2013 ce village avait accueilli 14 000 visiteurs. Cette année Stéphane Distinguin en espère 20 000.

"Le  choix du CNAM n’est pas neutre, a rappelé Jean-Louis Frechin. Tout ce qui fait nos vies d’aujourd’hui est présent au CNAM et c’est sous le regard des grands anciens que nous présenterons les produits de demain." "Futur en Seine", c’est toutefois plus qu’un salon des innovations. Sur onze jours, la manifestation propose de nombreuses conférences, des ateliers d’initiation pour petits et grands, une exposition sur le thème des nouvelles images, un lieu dédié aux professionnels de l’écosystème du numérique ou encore des spectacles comme celui de la soirée d’ouverture des Bains numériques, la biennale des arts numériques, qui se tiendra sur les rives du lac d’Enghein-les-Bains (Val d’Oise).

Patrick Désavie

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale