Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Google veut contrer Instant Articles et Apple News avec son format AMP

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Google a présenté un projet d’accélération des pages mobiles baptisé AMP (Accelerated Mobile Pages) destiné aux sites d'information mais aussi au reste du web. Facebook et Apple se sont déjà engagés sur ce terrain avec Instant Article et Apple News. Mais Google adopte une stratégie différente en misant notamment sur l'open source.

Google veut contrer Instant Articles et Apple News avec son format AMP
Google veut contrer Instant Articles et Apple News avec son format AMP © Capture d'écran https://www.ampproject.org/

Dans la Silicon Valley, la compétition entre les géants californiens se joue sur tous les terrains, y compris sur celui de l’édition. Un secteur qui pâtit d’un web mobile trop lent. Après Facebook et Apple, Google s’est donc lancé dans la bataille de la vitesse de chargement en annonçant mercredi 7 octobre une initiative pour accélérer le web mobile.

 

Une page web trop lente, c'est un lecteur perdu

 

Baptisé AMP (Accelerated Mobile Pages), ce projet consiste en la création d’un format allégé de pages mobiles afin que celles-ci s’affichent plus rapidement sur les smartphones et tablettes. “A chaque fois qu’une page web prend trop de temps à se charger, les éditeurs de presse perdent un lecteur - et l’opportunité d’engendrer des revenus à travers la publicité ou l’abonnement”, explique David Besbris, vice-président de l’ingénierie chargé de la recherche, sur le blog officiel de Google.

Le format AMP est donc avant tout présenté comme un outil destiné aux éditeurs de presse. Le Wall Street Journal, le New York Times, The Guardian, Les Echos ou encore La Stampa ont rejoint le projet. Mais il est également destiné au reste du web : Twitter, Pinterest, LinkedIn sont également de la partie. La plate-forme WordPress doit par ailleurs mettre prochainement à disposition un module permettant de créer des pages en format AMP. Ce dernier n’est pas encore disponible pour les utilisateurs du moteur de recherche, mais une démo est accessible sur mobile ou tablette.

 

Open source

 

L’initiative de Google arrive après celles d’Apple et Facebook. Avec Instant Articles, pour le réseau social au milliard et demi d’utilisateurs, et Apple News, les deux géants de la Silicon Valley se sont déjà positionnés dans la course au lecteur sur le mobile. Mais la stratégie de Google est toute autre. Alors que les firmes de Cupertino et Menlo Park proposent des initiatives sur leurs propres plates-formes, obligeant les éditeurs de presse à conclure des partenariats, le projet AMP de Google est open source. Il permet en outre aux sites d'information d’héberger leurs contenus tout en bénéficiant du “cache” de Google.

Le moteur de recherche affirme, par ailleurs, ne prétendre à aucun pourcentage sur les publicités qui seront présentées sur ces pages et ne pas vouloir utiliser les données concernant l’audience ainsi réalisée par les sites d’information. Google tente ainsi de remédier à la lenteur du web mobile, sur lesquels Facebook et Apple pensaient pourtant grappiller du terrain. Et créer ce qui pourrait devenir un nouveau standard. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale