Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google veut imposer Android dans les voitures connectées

Le géant américain Google a présenté un partenariat dans le véhciule connecté avec les constructeurs automobiles General Motors, Audi, Hyundai et Honda auquel participe également le fabricant de processeurs et cartes graphiques Nvidia. Avec l'ambition de faire d'Android, déjà numéro un sur le marché des smartphones, le système d'exploitation embarqué de référence...
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google veut imposer Android dans les voitures connectées
Google veut imposer Android dans les voitures connectées © jyri - Flickr - C.C.

Après avoir conquis le marché des smartphones, le système d'exploitation mobile Android compte bien s'imposer dans les tableaux de bord des futurs véhicules connectés.

Les premiers véhicules sous Android prévus pour 2014

Le géant américain Google a en effet annoncé lundi 6 janvier la création de l'Open Automotive Alliance (OAA), un partanariat avec les constructeurs automobiles de premier plan General Motors, Audi, Honda et Hyundai et avec le fabricant de processeurs et de cartes graphiques Nvidia. Les premiers véhicules tournant sous Android devraient ainsi faire leur apparition cette année et l'alliance pourrait s'ouvrir à d'autres partenaires industriels.

Cette "plateforme commune tirera l'innovation" et "permettra aux constructeurs automobiles d'introduire plus facilement des technologies de pointe" dans leurs véhicules, tout en garantissant une "technologie plus sûre et plus intuitive", ont indiqué les membres de l'alliance dans un communiqué.

Des millions de personnes sont déjà habituées à utiliser Android chaque jour", a souligné Sundar Pichai, vice-président de Google. "Nos partenaires industriels" pourront ainsi "intégrer plus facilement la technologie mobile dans les véhicules", a-t-il ajouté. Ce partenarait offre "d'énormes opportunnités", indique de son côté une responsable de General Motors, Mary Chan, qui rappelle la priorité donnée à l'installation de la 4G LTE dans la plupart des véhicules du groupe.

Stratégies diverses des constructeurs

Les constructeurs automobiles misent actuellement sur les nouvelles technologies pour développer des voiture connectées capables de proposer à bord outils de navigation, divertissements et autres applications. Si certains ont donc logiquement opté pour le système d'exploitation mobile le plus populaire, d'autres s'intéressent à l'iOS d'Apple ou au QNX de BlackBerry.

Ford adopte lui une position différente en insistant sur l'interacton entre le véhicule et le smartphone de ses utilisateurs. L'américain a ainsi opté pour une solution open-source pour son système multimédia Applink, un procédé qui permet le développement d'applications compatibles avec l'ensemble des systèmes d'exploitation mobiles.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media