Google veut mettre de l'intelligence artificielle sur tous les smartphones et dans toutes les maisons

Lors de sa conférence pour développeurs Google I/O ce 18 mai, le géant de Mountain View a lancé deux nouvelles applications de messagerie qui rivalisent avec l'application Facetime d'Apple et Whatsapp, rachetée par Facebook.

Il a aussi misé sur l'apprentissage des machines pour développer son assistant personnalisé.

Partager
Google veut mettre de l'intelligence artificielle sur tous les smartphones et dans toutes les maisons
Sundar Pichai, PDG de Google, lors de la conférence développeurs Google I/O 2016.

Google I/O, la conférence dédiée aux développeurs de Google, s'est tenue cette année dans un stade de Mountain View en Californie, donnant à l'événement des allures de concert de rock. Et Google n'a pas lésiné sur les annonces chocs vis à vis de ses concurrents.

Un assistant personnalisé au coeur d'un écosystème intelligent

Le PDG Sundar Pichai a démarré en dévoilant la nouvelle génération de Google Assistant, qui devient pratiquement un "chat" personnalisé et vient améliorer Google Now. Grâce à l'intelligence artificielle, l'assistant utilise le contexte des conversations pour aider à accomplir des tâches sans quitter l'application en cours, comme acheter des places de cinéma, réserver un restaurant, etc. Selon Sundar Pichai, le futur de l'informatique repose en effet sur "une expérience ambiante qui va au-delà des appareils." La technologie de l'assistant enrichit ainsi les nouvelles applications de messagerie lancées par Google, (voir ci-dessous) ainsi que Google Home, en analysant le contexte dans lequel se trouve l'utilisateur.

A lire aussi : L'émergence des bots, le début de la fin des applis (telles qu'on les connait)

Contrer Facetime d'Apple et Whatsapp de Facebook

Google a lancé Allo, sa nouvelle application de messagerie disponible uniquement sur mobile via un numéro de téléphone. La distinction majeure de cette application repose sur son utilisation de Google Assistant, qui peut intervenir dans vos conversations. Celui-ci propose également des réponses automatiques intelligentes ("Smart Reply") basées sur le contexte de la conversation ou de la photo envoyée. Le tout grâce à la technique du machine learning, devenue centrale pour les géants du numérique qui veulent proposer des produits de plus en plus intelligents et personnalisés. Par ailleurs, Allo possède des paramètres de sécurité renforcés. Tous les messages sont chiffrés, et il existe aussi un mode "incognito" qui permet un chiffrement de bout en bout des conversations.

Duo est une application de chat vidéo très similaire au "Facetime" d'Apple. Elle est censée faciliter les appels vidéo même avec un réseau réduit, et introduit "Knock Knock" une fonctionnalité qui permet de voir en vidéo live la personne qui appelle avant de décrocher le téléphone. Allo et Duo seront disponibles à l'été 2016 sur Android et iOS. Cela permettra à Google de rivaliser en même temps avec Facetime et Whatsapp de Facebook.


attaquer de front Amazon avec Google Home

Amazon est aussi visé par un nouveau produit Google. Google Home est un nouvel assistant pour la maison qui ressemble fortement à l'Amazon Echo. L'appareil que l'on installe chez soi possède des microphones en écoute constante. Il répond aux questions et exécute des ordres, grâce à la technologie de Google Assistant. Google Home est construit sur le standard Chromecast, et permet par exemple de changer la température ou la lumière via des appareils Nest ou encore d'intégrer des services comme Spotify. L'API n'est pas encore ouverte aux développeurs, ce qui laisse encore à Echo une longueur d'avance. Mais Google promet que des intégrations seront disponibles au fur et à mesure que la plateforme se développera.

A lire aussi : Amazon développerait une tablette utilisable sans les mains pour s'imposer dans la smart cuisine

Google a aussi annoncé la nouvelle version de son OS Android disponible en beta, intitulée pour l'instant Android N (chacun peut proposer un nom pour baptiser le nouveau système). Celui-ci offre principalement des fonctionnalités multitâches comme l'écran partagé. Enfin, Google a présenté Android Wear 2.0 qui permet à une montre connectée de fonctionner indépendamment du téléphone... à condition qu'elle soit dotée d'une carte sim...

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS