Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Livraison express : Gorillas en discussion exclusive pour s'emparer de Frichti

Vu ailleurs La start-up allemande Gorillas, spécialiste de la livraison rapide de courses, est en discussion exclusive pour racheter Frichti. La start-up française propose à la fois de livrer des repas "faits maison" à domicile ou au travail, ainsi que des produits d'épicerie. Avec cette acquisition, Gorillas pourrait devenir le deuxième acteur de la livraison de courses le jour même à Paris.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Livraison express : Gorillas en discussion exclusive pour s'emparer de Frichti
Livraison express : Gorillas en discussion exclusive pour s'emparer de Frichti © Frichti

Un début de consolidation dans le secteur de la livraison de courses et de repas à domicile ? La start-up allemande de livraison de courses ultra-rapide Gorillas est en discussion exclusive pour racheter le Français Frichti, rapporte Bloomberg le 24 janvier 2022. Une telle acquisition permettrait à Gorillas de se lancer sur un nouveau secteur : la livraison de repas "faits maison". Et également de se renforcer dans la livraison de courses à domicile.

Gorillas cherche à se muscler
Les négociations sont en cours. Cette acquisition permettrait à Gorillas de se hisser à la seconde place, en terme de parts de marché, pour la livraison de courses le jour-même à Paris, avec 17,1%. Nielsen a publié la semaine dernière une estimation des parts de marché en Ile-de-France dans le secteur de livraison rapide de courses à domicile au quatrième trimestre 2021. En tête de ce classement, avec 22,8% des parts : Casino Guichard-Perrachon SA qui détient les magasins Casino, Franprix et Monoprix. Suivent Carrefour avec 15,7% et Frichti avec 11,9%. Gorillas se hisse à la huitième position avec 5,2% de parts de marché.

Frichti s'est lancé en 2015 en proposant des repas "faits maison" en livraison à domicile ou au bureau. En 2018, la start-up a élargi ses activités en proposant également à la livraison des produits d'épicerie. Frichti assure avoir 450 000 clients desservis à l'aide de 25 mini-entrepôts répartis dans 8 villes en France et en Belgique. Poursuivant sa stratégie, le Français a lancé l'année dernière une gamme de produits comprenant bières, biscuits et jambons sous la marque Frichti Everyday.

L'un des principaux attraits de Frichti, mis en avant par le CEO de Gorillas Kagan Sumer, est d'ailleurs son expérience dans le développement de gammes de produits maison et de plats prêts à manger, rapporte Bloomberg. "Je serai heureux si je peux étendre ce que j'ai vu là-bas à travers nos zones géographiques", a affirmé Kagan Sumer dans une interview. Le "quick commerce" "n'est qu'un modèle d'entrée, et après cela, il y a d'autres segments où vous pouvez aller".

Une consolidation inévitable ?
Gorillas, qui a levé 860 millions d'euros en octobre dernier, cherche à renforcer sa position et diversifier son activité. La concurrence est forte sur le secteur de la livraison rapide de courses à domicile. Les start-up se lançant dans ce secteur ont proliféré durant la pandémie de Covid-19, boostées par une forte demande. En France Cajoo, Gopuff ou encore Getir tentent de se faire une place. La consolidation semble inévitable.

Cajoo s'est rapproché de Carrefour et Uber Eats. Flink, une autre start-up allemande, a levé 750 millions de dollars. Un tour de table mené par le spécialiste américain de la livraison à domicile DoorDash. Il n'est pas sûr que l'engouement des investisseurs pour ces start-up se poursuive encore longtemps. Actuellement, les jeunes pousses utilisent leurs financements pour recruter le plus de clients possible le plus rapidement possible, à coups de grandes campagnes marketing et d'offres promotionnelles.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.