Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hewlett Packard Entreprise se scinde à nouveau en deux et se sépare de ses logiciels

Hewlett Packard Entreprise se sépare de son activité dans le logiciel pour la fusionner avec l’éditeur britannique Micro Focus. Une opération à 8,8 milliards de dollars qui accentue son recentrage sur l’équipement cloud et l’infrastructure d’Internet des objets.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hewlett Packard Entreprise se scinde à nouveau en deux et se sépare de ses logiciels
HPE, toujours plus petit. © HPE

Encore une activité dont se déleste Hewlett Packard Entreprise (HPE) : le logiciel. Elle va être séparée pour être fusionnée avec l’éditeur britannique Micro Focus. La transaction se monte à 8,8 milliards de dollars. Elle devrait être finalisée au second semestre 2017.

 

Même sort que les services pour entreprises

Depuis sa création par scission du groupe HP en novembre 2015, HPE se recentre sur les équipements, logiciels et services d’infrastructure informatique. L'entreprise est engagée dans une stratégie de recentrage sur l’équipement de cloud hybride et d’infrastructure pour l'Internet des objets. C’est ainsi qu’elle a vendu en 2015 des actifs jugés non stratégiques comme les sociétés TippingPoint et H3C, et annoncé cette année la séparation de son activité de services en vue de sa fusion avec le groupe CSC.

 

La scission de son activité dans le logiciel constitue une nouvelle étape dans ce recentrage. Cette activité représente un chiffre d’affaires d’un peu plus de 3 milliards de dollars. Sa fusion avec Micro Focus va créer un éditeur au chiffre d’affaire de 4,5 milliards de dollars. Le Micro Focus, produit de cette fusion, sera détenu à 50,1% par HPE, ce qui représente un actif de 6,3 milliards de dollars pour l’équipementier américain. A cela s’ajoutera le paiement en numéraire de 2,5 milliards de dollars par Micro Focus.

 

La PDG tente de rassurer le personnel

HPE se désengage de tous les logiciels ne rentrant pas dans sa stratégie de recentrage, comme ceux concernant la gestion de livraison des applications, le big data, la sécurité ou la gouvernance du système d’information. Ces scissions en série ont de quoi désorienter tant les clients que les collaborateurs. "Que les choses soient claires, HPE n’est pas en train de déserter le logiciel, tente de rassurer la PDG Meg Whitman dans sa lettre adressée au personnel. Le logiciel reste une composante clé de notre stratégie, mais nous avons besoin des bons produits pour gagner notre pari." HPE conserve ainsi les logiciels d’infrastructure indispensables à la construction de datacenters intelligents, de cloud hybrides et d’équipements pour l'Internet des objets. Alors que Dell vient de grossir en avalant EMC, HPE ne cesse de rapetisser pour devenir une société de 28 milliards de dollars de chiffre d'affaires, ce qui le place derrière IBM, Dell, Cisco, Fujitsu ou Lenovo.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale