Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Homme augmenté, intelligence artificielle, robotique... Des paradis artificiels ?

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Homme augmenté, intelligence artificielle, robotique... Des paradis artificiels ?
Homme augmenté, intelligence artificielle, robotique... Des paradis artificiels ? © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

La technologie va-t-elle donner vie à d'antiques peurs ? De vieux mythes vont-ils devenir réalité grâce aux recherches menées par l'homme pour repousser sans cesse les frontières de la vie ? Ces questions, on se les pose légitimement en se penchant sur les travaux menés chez Google et ailleurs autour de l'homme augmenté. Des chercheurs et des chefs d'entreprise ont publiquement exprimés leur peur vis à vis de l'intelligence artificielle (IA). Parmi eux, Elon Musk, le patron de Tesla Motors et SpaceX, vient même de débourser 7 millions de dollars pour mener à bien 37 projets censés contrôler les risques liés à l'IA.

 

Face à ces projets, deux sentiments jaillissent en nous : la fascination et la crainte. La fascination car nous avons tous autour de nous l'exemple de personnes parties trop tôt qui auraient mérité de bénéficier de ces avancées de la science. La crainte parce que certains acteurs de ces recherches avouent vouloir "corriger" les défauts de l'homme, les détecter très tôt pour mieux les éradiquer. Nous ne sommes alors pas loin du mythe de l'homme parfait, d'une quête de pureté qui peut faire remonter en nous le souvenir de certaines heures (très) sombres de notre histoire.

 

Cette double réaction semble irrationnelle ? Sans doute un peu mais elle doit nous servir à avancer prudemment sur ce nouveau chemin de la connaissance. Que l'on parle de l'intelligence artificielle ou d'augmenter l'homme via des implants numériques, il faut évaluer les raisons profondes qui nous poussent à creuser cette voie. Ce sentiment, cette fascination mêlée de crainte, doit nous permettre d'anticiper les risques, les dangers que généreront de fait l'émergence de ces technologies. En n'hésitant pas à imaginer le pire... pour mieux s'en prémunir.

Sans paranoïa ni naïveté, il faut plus que jamais se prêter à l'exercice. Si on ne le fait pas, ces technos ressembleront à des paradis artificiels. Elles ne serviront qu'une poignée d'humains, faisant leur bonheur en excluant tous les autres. Cela ne peut pas être l'idée que l'on se fait du progrès.

Thibaut De Jaegher

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale