Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huawei ravit à Samsung la place de premier vendeur mondial de smartphones

Huawei devance Samsung et Apple en nombre de smartphones vendus sur le deuxième trimestre 2020. L'entreprise chinoise devient ainsi le premier constructeur de smartphones au monde, porté majoritairement par le marché chinois. Malgré ce revers, Samsung a présenté des résultats trimestriels en hausse, portés par sa division semi-conducteur et la hausse des ventes de DRAM.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Huawei ravit à Samsung la place de premier vendeur mondial de smartphones
Huawei ravit à Samsung la place de premier vendeur mondial de smartphones © Huawei

Huawei prend la place de plus gros vendeur de smartphones au monde. Le fabricant chinois a ravi la place de leader à Samsung lors du deuxième trimestre 2020, selon un rapport du cabinet Canalys publié jeudi 30 juillet 2020. Une place de leader que se disputent Samsung et Apple depuis 9 ans.

Huawei a bénéficié de la reprise en Chine
Huawei a expédié 55,8 millions de smartphones lors du deuxième trimestre 2020, soit une baisse de 5% par rapport aux chiffres de l'année précédente sur la même période. Mais Samsung, qui a expédié 53,5 millions de smartphones, subit une baisse de 30%, poursuit le cabinet. Pourtant Huawei est soumis à des restrictions émises par le gouvernement américain qui ralentissent son activité en dehors de Chine. L'entreprise semble avoir trouvé la parade en renforçant ses activités dans son pays natal où il réalise plus de 70% de ses ventes, détaille Canalys.

"S'il n'y avait pas le Covid-10, cela ne serait pas arrivé", explique Ben Stanton, un analyste du cabinet. "Huawei a su profiter pleinement de la reprise de l'économie chinoise pour relancer son activité smartphones", ajoute-t-il. A l'inverse, les ventes de smartphones de Samsung en Chine sont marginales. Ses marchés principaux sont le Brésil, les Etats-Unis et l'Europe : des zones encore fortement touchées par la pandémie de Covid-19.

Samsung porté par ses puces DRAM
Cette annonce intervient le jour où Samsung publie ses résultats trimestriels. Son chiffre d'affaires est justement affecté par la baisse des ventes de smartphones et autres objets d'électronique grand public. Il s'établit à environ 44 milliards de dollars, soit une baisse de 6% par rapport à la même période de l'année 2019. Toutefois, le bénéfice d'exploitation de Samsung s'élève à environ 6,84 milliards de dollars pour ce trimestre, soit une augmentation de 26% par rapport au trimestre précédent et de 23% par rapport au même trimestre de l'année 2019.

Des résultats qui s'expliquent par le succès de la division semi-conducteur de Samsung et la demande en puces DRAM destinées aux data centers. Des coupes dans ses dépenses marketing ont aussi permis de limiter la casse. Mais Samsung n'abdique pas côté smartphone et présentera de nouveaux appareils au début du mois d'août à l'occasion d'un évènement Galaxy Unpacked.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media