Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IFA 2015: Sony mise tout (ou presque) sur la qualité de ses capteurs d'images

Toujours en difficulté dans l’électronique grand public, Sony espère relever la tête en se différenciant par la qualité et l’innovation. Et le groupe japonais tente de l’illustrer dans la photo, l’audio, les capteurs d’images ou encore les Smartphones.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IFA 2015: Sony mise tout (ou presque) sur la qualité de ses capteurs d'images
IFA 2015: Sony mise tout (ou presque) sur la qualité de ses capteurs d'images
Qualité et innovation. Tels sont les deux mots d’ordre de Kazuo Hirai, le PDG de Sony. Il en a fait le fil conducteur de sa conférence de presse ce 2 septembre 2015 en avant première de l’IFA, la grande messe de l’électronique grand public, qui se tient à Berlin du 4 au 9 septembre 2015. "L’obsession de la qualité et de l’innovation, c’est l’ADN de Sony, a-t-il martelé. Nous voulons créer des produits qui surprennent et apportent une expérience utilisateur sans équivalent sur le marché."
 
 
Capteur d'image 5 fois plus rapide
Premier domaine d’illustration de cette stratégie: la photo. Ici, Sony tire parti de la production de ses propres capteurs d’images. Des composants pointus qu’il vend d’ailleurs à des grandes marques de smartphones comme Apple, Huawei ou Xiaomi. "Nous avons développé un capteur d’image cinq fois plus rapide que ce qui existait auparavant, explique-t-il. Il devient possible de saisir des images rapides comme le vol d‘oiseau ou la projection d‘eau. Vous n’avez plus à choisir entre sensibilité et rapidité. Vous avez maintenant les deux à la fois. Vous obtenez en photo ce que vous voyez : des images nettes, précises et de qualité."
 
L’activité capteurs d’image de Sony connait un grand boom. "Pour répondre à la demande, nous sommes en train d’étendre la production avec un investissement de 1,5 milliard d’euros cette année, cinq fois celui consenti l’année dernière", confie Kazuo Hirai, fier des bons résultats de cette activité, l’une des rares du groupe à bien se porter.
 
 
Un smartphone à écran 4K
Dans les Smartphones, où Sony rencontre de sérieuses difficultés, l’homme fort du groupe se vante de mettre à la disposition du grand public la qualité photo de ses appareils photo haut de gamme Alpha. Le nouveau Xperia Z5 intègre une caméra digne d’un Reflex numérique avec un autofocus capable de prendre une photo en seulement 0,03 seconde. "C’est l’autofocus le plus rapide, jamais intégré dans un smartphone, estime Kazuo Hirai. Il est associé à un stabilisateur d’image pour la capture de photos toujours nettes même dans les conditions les plus difficiles. L’autonomie de la batterie atteint deux jours. C’est la plus longue sur le marché."
 
Autant d’éléments différenciants que Sony avait du mal jusqu’ici à faire valoir auprès des consommateurs. L’un des modèles Xperia Z5 bénéficie d’un écran LCD de 5,5 pouces à résolution 4K, quatre fois la haute définition actuelle. Une innovation présentée comme une première sur le marché. Le terminal intègre le moteur X1 de Sony qui convertit le contenu vidéo en 4K.
 
Dans l’audio, la qualité se traduit par le passage au son à haute définition. "Les services de streaming audio comme Deezer se sont mis à ce niveau, rappelle Kazuo Hirai. Il faut que les appareils d’écoute suivent le mouvement, et c’est-ce que nous faisons avec notre nouvelle gamme d’écouteurs et de casques."
 
 
3 projets d'innovation stimulés par l'extérieur
Le patron de Sony a enfin souligné l’importance d’ouvrir la démarche d’innovation à un écosystème. C’est le but de l’initiative Seed Acceleration Program (ASP) qu’il a lancée il y a deux ans et de la plate-forme de crowdfundind First Flight lancée en juillet dernier. L’objectif est de combiner l’expertise interne avec des talents extérieurs, pour faire émerger de nouvelles idées d’innovation. Trois projets sont ainsi nés: la montre intelligente Wena, la lampe LED  connecéte Light Bulb Speaker, qui fait office de haut-parleur, et le Digital Paper, sorte de papier électronique dédié aux prises de notes. Ces projets, qui mobilisent 1000 personnes, sont pour la première fois visibles à l’IFA cette année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale