Ils ont fait l'industrie en 2014 : Axelle Lemaire numérise la France

L'année 2014 a été riche en rebondissements pour l'industrie. Ils ont déclaré leur flamme aux entreprises, ils ont pris les commandes d'une grande entreprise, ils ont décroché d'importants contrats... Qui sont ces personnalités qui ont fait l'industrie en 2014 ? L'Usine Nouvelle leur dédie une série. Retour aujourd'hui sur l'année d'Axelle Lemaire, nommée secrétaire d'Etat chargée du numérique en remplacement de Fleur Pellerin lors du remaniement d'avril. L'élue franco-canadienne a rapidement pris ses marques pour avancer sur des dossiers importants comme la mise en place du label French Tech.

Partager
Ils ont fait l'industrie en 2014 : Axelle Lemaire numérise la France
Axelle Lemaire, Secrétaire d'Etat en charge du Numérique

En moins d'un an, la députée Axelle Lemaire a su enfiler son costume de secrétraire d'Etat au numérique. Nommée lors du remaniement d'avril pour remplacer Fleur Pellerin, l'élue franco-canadienne qui a fêté ses 40 ans quelques mois plus tard n'a pas perdu de temps dans un gouvernement qui a fait de la modernisation de l'économie et de l'accès aux nouvelles technologies ses priorités.

Le label French Tech lancé

Axelle Lemaire a notamment pour mission de poursuivre le développement du label French Tech, inauguré par Fleur Pellerin en début d'année. Les premières villes à recevoir cette distinction mettant en avant la richesse de leur écosystème numérique sont annoncées en novembre. Côté entreprises, la French Tech est également une réussite avec de nombreux champions français qui s'envoleront en ce début 2015 au CES de Las Vegas pour mettre en avant le savoir-faire français dans les objets connectés notamment. Pour continuer à être en pointe dans ce domaine, Axelle Lemaire a d'ailleurs annoncé que la Cité des objets connectés ouvrirait en janvier 2015 à Angers.

Retrouvez notre dossier : "CES 2015, les Français en force à Las Vegas"

Très haut débit, neutralité du net et open data

Très impliquée sur d'autres sujets, comme le chantiers prioritaire du plan France très haut débit ou la neutralité du net, Axelle Lemaire a également indiqué qu'elle souhaitait légiférer sur l'open data. En attendant l'heure du premier bilan, la secrétaire d'Etat a en tout cas déjà montré qu'elle savait se faire entendre. Après un tweet posté en octobre dans lequel elle se plaignait de ne pas avoir de connexion internet dans le train, Axelle Lemaire vient d'annoncer que la SNCF allait lancer un appel d'offres pour équiper ses TGV en bornes wifi. La preuve que la maîtrise des réseaux sociaux pourrait se transformer en arme efficace pour que la nouvelle classe politique fasse avancer la société française.

Julien Bonnet

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS