Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Impact USA 2018] 11 nouvelles start-up françaises à la conquête des Etats-Unis

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Bpifrance et Business France ont dévoilé le nom des 11 start-up de la première promotion de l’édition 2018 d’Impact USA. L’occasion aussi de revenir sur le succès de ce programme d’immersion sur le marché américain qui prend une nouvelle envergure cette année.

11 nouvelles start-up françaises à la conquête des Etats-Unis
[Impact USA 2018] 11 nouvelles start-up françaises à la conquête des Etats-Unis © Impact USA

"Elles peuvent avoir des caractéristiques et des niveaux de maturité différents, mais elles ont un point commun : elles veulent toutes se lancer sur le marché américain et elles se donnent les moyens pour y parvenir", déclare Stéphane Alisse, directeur du département Tech et Services de Business France Amérique du Nord. Elles ? Ce sont les start-up du programme Impact USA, lancé en 2013 à l’initiative de Bpifrance et de Business France.

Depuis le lancement du programme, 48 start-up ont bénéficié de 20 semaines d’accompagnement (10 en France, 10 aux Etats-Unis) pour se lancer sur le marché américain. Cette envie de conquérir le marché américain "se traduit par un engagement très fort du (ou des) dirigeant(s)  qui ont pris la décision d’être présent  aux Etats-Unis pour y développer du business, monter une équipe…", poursuit Stéphane Alisse, directeur du prgramme Impact USA. Et d’ajouter : "Pour la plupart d’entre eux, surtout quand ils ont l’humilité de le reconnaître, c’est une page blanche, quels que soient leurs succès ou leur histoire en France. Ils ont une nouvelle histoire à écrire, d’où l’intérêt de l’affronter en groupe".

20 semaines de programme intensif

Car on n’aborde pas le marché américain comme on aborde le marché français, ces start-up sont coachées en amont pour être opérationnelles dès leur arrivée sur place. Priorités de développement, définition de la stratégie marketing, démarche commerciale, entraînement au pitch…  Le programme est dense. Pendant les 10 semaines aux Etats-Unis, elles sont ensuite accélérées et connectées à l’écosystème, de San Francisco ou de New York, pour effectuer toutes les démarches de manière active et opérationnelle.

Et les résultats sont encourageants puisque 80% des start-up d’Impact USA s’y sont réellement  implantées. "On a ouvert New York grâce à Impact 2017", confirme David Bessis, CEO de Tinyclues, qui précise : "Quatre personnes y travaillent. On a décidé d’ouvrir dès la fin du programme car cela nous a aidés à trouver le premier client". Selon Bpifrance et Business France, plus de 200 contrats commerciaux ont ainsi été signés aux Etats-Unis grâce à Impact. Au total, plus de 169 millions de dollars ont également été levés par ces start-up pendant ou à l’issue du programme, comme Tinyclues qui vient d’annoncer une levée de 18 milliards de dollars ou Saagie qui a bouclé une levée de fonds intermédiaire de 5 millions d’euros fin janvier 2018.
 

Les USA, l’ambition de 11 nouvelles start-up

Pour l’édition, 2018, onze autres start-up ont été sélectionnées par un jury d’experts franco-américain. Du 16 avril au 22 juin, six d’entre elles s’envoleront pour New York et cinq pour San Francisco. Voilà pour la première promo 2018. Car cette année, Impact USA prend une nouvelle envergure, avec deux saisons,  "Spring" et "Winter". Une deuxième promotion est prévue pour octobre/novembre. "Les Etats-Unis sont une étape dans une ambition internationale, confie Matthieu Le Vavasseur, CEO de Sparted à L’Usine Digitale. Le marché américain est énorme mais encore fragmenté dans notre domaine. Nous sommes convaincus que l’acteur qui gagnera le marché sera basé aux Etats-Unis".

Mais tout n’est pas gagné pour autant : "Il faut travailler super dur. A un certain moment vous allez être démoralisés mais il faut y aller", conseille David Bessis à la nouvelle promotion. "Quand on va aux Etats-Unis , c’est qu’il y a une ambition, c’est devenir un leader mondial d’un domaine. Il faut donc avoir la capacité à nourrir une vision et se projeter à très long terme. Il y a Impact, il y a la théorie, la pratique, mais on se bouge le […], on va sur le terrain, on va voir les clients, les partenaires", poursuit Arnaud Muller, CEO de Saagie. Avant de conclure : "Vous allez apprendre un nombre de choses et cela a une vraie valeur". Et pour les périodes compliquées, Stéphane Alisse rassure : "On est comme des sherpas : on vous accompagne dans les moments durs comme dans les moments plus sympas".

 

Les 11 startups sélectionnées pour Impact USA 2018 – 1ère promo

Campus de New York (Silicon Alley)

  • 360Learning
    Cette start-up a créé une application LMS (Learning Management System) permettant aux entreprises de créer elles-mêmes des parcours de e-learning.
  • Simplifield
    Simpifield propose une solution collaborative dédié à la distribution sélective qui permet d’aligner et d’organiser toutes les actions et opérations terrain des équipes, entre les magasins, les équipes terrain (merchandising, commerciaux, maintenance…) et le siège.En savoir plus sur Simplifield
  • Splio
    Splio est un éditeur français de solutions de Customer Experience Management (CEM) en mode SaaS dédiées à la relation client (CRM/CEM), spécialisé dans le retail. Elle recense aujourd'hui 500 clients dont The Kooples, Caudalie ou encore Kusmi Tea. Objectif  : aider les retailers à contrer Amazon.
  • Syntony
    La start-up toulousaine a développé des solutions de radionavigation par satellites adaptées aux environnements confinés et aux sous-sols (tunnels de métros, parkings souterrains,  dépôts de bus couverts…). En savoir plus sur Syntony
  • Vize Software
    Basée à Nancy, Vize Software a développé un logiciel spécialisé dans la visualisation et l'analyse de données.
  • Woleet
    Née à Rennes, cette start-up a lancé une solution permettant de sécuriser des flux de données sensibles grâce la blockchain.
     

Campus de San Francisco (Silicon Valley)

  • Allure Systems
    Cette start-up utilise les algorithmes de vision par ordinateur pour les shooting photo que doivent réaliser les e-commerçants pour présenter leurs nouveaux produits. En savoir plus sur Allure Systems
  • DataSoluce
    Avec Building Intelligence (BI), plateforme cloud pour les investisseurs immobiliers, DataSoluce compte générer une réelle valeur à la data rendue exploitable sur toute la durée de vie du bâtiment.
  • Nabl
    La start-up lyonnaise a développé une technologie pour recueillir les avis des clients dans les magasins et les restaurants avant de les diffuser sur des plates-formes
  • Riminder
    Cette société souhaite réinventer les process de recrutement grâce à l’IA.
  • Sparted
    Avec sa solution collaborative de micro-learning misant sur le gaming, Sparted s’adresse aux grandes entreprises qui souhaitent créer du contenu de formation professionnelle en toute autonomie et en marque blanche. Parmi ses clients, elle compte notamment L'Oreal, LVMH, PSA...
     

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Larsy
01/03/2018 11h47 - Larsy

Bien mais que rapporterons ces jeunes sociétés à l'industrie Française? J'ai de gros doutes

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale