Infineon devient champion du monde des puces électroniques pour l’automobile, devant Renesas et STMicroelectronics

Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon Technologies détrône le japonais Renesas Electronics sur le marché des puces électroniques pour l’automobile en 2014. Le franco-italien STMicroelectronics conserve sa troisième place mais progresse moins vite que le marché.

Partager
Infineon devient champion du monde des puces électroniques pour l’automobile, devant Renesas et STMicroelectronics

Le marché des puces électroniques pour l’automobile a un nouveau champion : Infineon Technologies. Selon le cabinet iHS Technology, le fabricant allemand de semi-conducteurs l’emporte en 2014 sur le japonais Renesas Electronics, qui dominait le marché depuis des années.

Notre classement exclusif des équipementiers auto les plus performants au monde

En 2013, il avait pourtant un retard de 500 millions de dollars sur son concurrent nippon. Grâce à une croissance à deux chiffres, il prend la tête en 2014 avec une part de marché de 9,8%, contre 9,2% un an auparavant.

Aidé par la conjoncture

Infineon Technologies bénéficie à fond de l’électrification croissante des voitures et de sa forte présence dans les circuits de gestion des fonctions électriques dans la traction, le châssis, la sécurité, l’habitable et le confort. Les fluctuations du taux de change entre le dollar et le yen ont également joué en sa faveur. Elles ont au contraire pénalisé Renesas Electronics, qui tombe à la deuxième place avec une part de marché de 9,3% en 2014, contre 11,1% en 2013. L’allemand va accentuer son leadership avec l’acquisition de l’américain International Rectifier pour 3 milliards de dollars. Une opération finalisée en janvier 2015.

L’automobile constitue l’un des débouchés les plus dynamiques pour les semi-conducteurs. Selon iHS Technology, ce marché affiche une croissance de 10% en 2014 à 29 milliards de dollars. Elle devrait être de 7,5% en 2015 à 31 milliards de dollars. Une croissance plus rapide que celle de l’ensemble des semi-conducteurs (9% en 2014 et 7% en 2015 selon le cabinet IC Insights).

STMicroelectronics reste troisième

Tout le monde ne profite pas de cette dynamique. Si STMicroelectronics conserve sa troisième place, sa part de marché s’érode en tombant de 7,5% en 2013 à 7,4% en 2014. En cause : une croissance de 7,4% en 2014, nettement en dessous de celle du marché.

Dans le Top 10, le trio de tête, formé par Infineon Technologies, Renesas Electronics et STMicroelectronics, est suivi par Freescale (États-Unis), Texas Instruments (États-Unis), NXP (Pays-Bas), Robert Bosch (Allemagne), ON Semiconductor (États-Unis), Micron Technology (États-Unis) et Rohm (Japon).

Ridha Loukil

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS