Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Infographie : un Français sur quatre se voit "au volant" d'un véhicule autonome avant 2030

Le "Rendez-vous de l’innovation" réalisée pour le SyntecNumérique, Le Parisien, 01, BFM Business et L’Usine Nouvelle se penche sur la question de la voiture autonome et connectée. Selon notre enquête, 57% des Français pensent que ce type de transport sera un jour ou l'autre monnaie courante et près d'un quart (23%) estiment que cette généralisation interviendra avant 2030.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Infographie : un Français sur quatre se voit au volant d'un véhicule autonome avant 2030
Infographie : un Français sur quatre se voit "au volant" d'un véhicule autonome avant 2030 © Google

Alors que les projets de véhicules autonomes se multiplient à travers le monde, les voitures sans conducteur sont l'objet du rendez-vous de l'innovation du mois de mai. 57% des Français pensent que ce type de transport sera un jour ou l'autre monnaie courant et près d'un quart (23%) estiment que cette généralisation interviendra avant 2030, indique le sondage réalisé par Odoxa pour le Syntec Numérique en partenariat avec L'Usine Nouvelle/L'Usine Digitale.

 

Si la fin des erreurs humaines et des embouteillages ainsi que le stationnement automatique sont vus comme les principaux avantages, la question de la responsabilité en cas d'accident et le risque de piratage sont en revanche cités parmi les principaux freins au développement du véhicule autonome.

 

Enquête réalisée par Internet les 21 et 22 mai auprès d'un échantillon de 999 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et en suivant la méthode des quotas.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Fanch44
04/08/2016 23h10 - Fanch44

Le véhicule autonome ne peux fonctionner que sur une autoroute fermée.... je ne sais pas d'où proviennent ces chiffres dythirambiques (curieux que tant de gens pris au hasard se passionnent pour une technique que personne ne maîtrise... ) ? j'ai peur de croiser sur nos routes des calculateurs sans empathie humaine et sans culture leur permettant de faire un choix entre un enfant ou une poule quand vient un camion en face... Je suis désolés mais ces chiffres de gens heureux et confiants en la voiture qui réfléchit et agit seule sont financés - forcément - par une entité qui est partiale (sauf un lobby industriel , qui dépenserait de l'argent pour sonder la ménagère de 50 ans sur une réalité qui n'existe pas). La présence même de ces "sondages" remet - selon moi - en lumière tout le sens de la manipulaion des esprits. L'homme de la rue ne se soucie pas de ces techniques. alors d'où sortent ces "sondés" joyeux et positifs ? ces chiffres sont aussi bidon que ceux qui prévalent aux "investissements radar" en France. Ces décideurs de l'ombre qui ne se font jamais connaitre....Qui pose ces questions ? Pour quelle motivation ? Qui contrôle un "institut de sondage" lorsque l'on sait que la Sofres est elle même un instrument de pouvoir depuis sa fondation .... Une action, quelle qu'elle soit , est toujours motivée par quelqu'un ou par un lobby.... Un sondage - à condition qu'il soit présenté de façon neutre, réalisé, contrôlé par un indépendant, et totalement reproductible, reste la volonté d'une personne physique ou morale d'aller "vers" une réponse qui pourra être objet de communication vers le peuple et donc vers l'argent qui viendra bientôt rembourser ce sondage... La voiture autonome est une hérésie et j'ai très peur d'en croiser sur ma route...Il existe d'autre moyen de sécuriser une trajet contre l'endormissement . Je parle ici sans conviction, car l'intéret de ce nouveau marché est celui qui a payé ce sondage.... Une réaction comme la mienne est alors à proscrire comme en corée du nord... Donc ma réaction sera forcément "modérée" et donc évincée pour un problème technique... Dommage, j'aurais juste aimé posé une once de doute en les esprits qui me lisent...juste pour qu'une fois, un avis "contre" soit entendu....c'est avec les arguments du pour et du contre que l'homme libre pense et conduit son choix....Mais le sondage, lui, impose une vérité partiale et incontrôlable.... Vive la liberté , Vive la réflexion, Vive la raison Fanch

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media