Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel lance une plate-forme pour l'internet des objets

L'entreprise américaine Intel entend se poser en leader de l'internet des objets en lançant une plate-forme destinée à fournir les fondations technologiques de ce marché en plein essor.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel lance une plate-forme pour l'internet des objets
Intel lance une plate-forme pour l'internet des objets © Josh Bancroft - Flickr - C.C.

Intel ne souhaite pas se cantonner aux puces. Et après s'être fait damer le pion par la concurrence dans le domaine des smartphones et des tablettes, le fondeur compte bien ne pas rater le train des objets connectés. Il y a encore plus de bénéfices à faire en fournissant les fondations technologiques de l'écosystème de l'internet des objets. En partenariat avec Accenture, SAP ou encore Dell, la "Intel IoT platform" devrait unifier "la connectivité et la sécurité pour déployer simplement l'internet des objets".

Intel propose de fournir ce socle pour aider les développeurs et les entreprises à sécuriser les connexions, faciliter la transmission de données aux data centers, et analyser les données issues des objets connectés. Intel mise notamment sur l'aspect sécurité, via sa filiale McAfee, et lance aussi de nouveaux logiciels et produits hardware fondés sur cette plate-forme.

Devenir la référence

En effet, selon le fondeur, l'internet des objets a un fort potentiel mais aucune entreprise ne peut s'en sortir seule. Il manquait un socle technologique pour un déploiement plus massif.

"L'internet des objets est un marché en pleine croissance mais rencontre des obstacles d'expansion. En simplifiant le processus de développement et en facilitant le déploiement de nouvelles solutions adaptées aux besoins du marché, nous pouvons accélérer l'innovation", explique Doug Davis, le vice président du groupe internet des objets d'Intel. Doug Davis a comparé cette nouvelle plate-forme au système d'exploitation dont ont eu besoin les ordinateurs à leurs débuts.

Intel mise aussi sur les wearables

L'entreprise estime à 50 milliards le nombre d'objets connectés d'ici à 2020, dont 400 millions de wearables (les montres connectées notamment). Intel entend donc avec sa plate-forme soutenir également le déploiement du prêt-à-porter intelligent, du début à la fin : depuis les puces, jusqu'à un portail d'analyse des données.

Intel mise sur les marché des objets grand public, et a notamment racheté cette année Basis Science, un fabricant de montres connectées dédiées au fitness. Mais pas seulement. Le fondeur entend aussi être présent sur le marché des objets médiaux, retail et des outils industriels. Intel veut aussi voir sa plate-forme utilisée dans des voitures connectées, des jeux, la maison connectée et dans les systèmes de gestion d'énergie des bâtiments.

Intel affirme être déjà capable d'améliorer les systèmes de parking intelligents en partenariat avec Siemens, les points de vente avec NCR, et les systèmes de gestion d'énergie dans des hôtels et des bâtiments de location. Intel a donc fort à faire pour devenir la référence dans l'internet des objets.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media