Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Intel s'apprête à acquérir Lantiq, un spécialiste des objets connectés

Actus Reuters Intel va racheter le fabricant allemand de semi-conducteurs Lantiq pour un montant non dévoilé afin de se renforcer dans les puces destinées aux objets connectés, ont annoncé le 2 février les deux groupes.

mis à jour le 02 février 2015 à 12H36
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Intel s'apprête à acquérir Lantiq, un spécialiste des objets connectés
Intel s'apprête à acquérir Lantiq, un spécialiste des objets connectés

Intel va racheter le fabricant allemand de semi-conducteurs Lantiq.Il veut se renforcer dans les puces destinées aux objets connectés. Lantiq, ancienne filiale du groupe allemand Infineon, avait été acquise en 2009 par le fonds d'investissement privé Golden Gate Capital pour 250 millions d'euros. L'opérateur télécoms allemand Deutsche Telekom comptait parmi les entreprises y ayant investi.

L'internet des objets, aussi appelée M2M (de machine à machine), consiste à intégrer une connexion au réseau mondial dans des appareils du quotidien allant des ballons de football, à l'électroménager en passant par des outils industriels. Ce segment en pleine croissance est devenu le champ d'une âpre bataille entre les fondeurs comme Intel, Qualcomm et d'autres groupes technologiques, qui y voient un relais de croissance pour leur chiffre d'affaires et leur bénéfice.

le nombre d'objets connectés multiplié par plus de 2

Selon le cabinet d'études ABI Research, le nombre d'objets connectés va plus que doubler d'ici la fin de la décennie, l'essentiel de la croissance étant portée par les appareils dits "intelligents" autres que les PC et les smartphones. Lantiq produit également pour le compte des opérateurs télécoms et des fournisseurs d'accès internet des puces pour les réseaux via la paire de cuivre, la fibre optique, les systèmes hybride combinant fibre et cuivre, ainsi que le haut débit mobile et le Wifi.

L'an dernier, Samsung Electronics a déboursé 200 millions de dollars (177 millions d'euros) pour acquérir la start-up américaine SmartThings, spécialiste de logiciels pour contrôler des produits domestiques allant des portes d'entrée aux lumières. En 2014, Google a racheté le fabricant de thermostats intelligents et de détecteurs de fumée Nest Labs pour 3,2 milliards de dollars.

Avec Reuters

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale