Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Isabelle Guillaume à la tête de l’association des clusters européens de la microélectronique

La déléguée générale du pôle de compétitivité Minalogic prend la présidence de l’alliance Silicon Europe qui regroupe les 12 clusters européens du numérique et de la microélectronique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Isabelle Guillaume à la tête de l’association des clusters européens de la microélectronique
Isabelle Guillaume, déléguée générale de Minalogic © Minalogic

Une Française à la tête de l’alliance Silicon Europe. Il s’agit d’Isabelle Guillaume, déléguée générale de Minalogic, le pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle prend la présidence de cette association de 12 clusters européens de la microélectronique. Elle succède à Peter Simkens, directeur du cluster belge DSP Valley, autour de Louvain, en Belgique.

 

2000 membres dans l'écosystème

Lancée en octobre 2015, l'alliance Silicon Europe vise à renforcer l'industrie européenne du numérique et de la micro-électronique en favorisant les fertilisations croisées entre les 2000 membres de leurs écosystèmes. Dans ces fonctions figurent la mise en relation entre ses entreprises membres pour des projets de R&D communs, des rencontres d'affaires, des missions de prospection, des actions de promotion à l’étranger des atouts de l’Europe dans le numérique et la micro-électronique, la coordination des réponses des membres à des consultations de la Commission européenne, ou encore l’organisation de candidatures communes à des projets R&D européens structurants, à la croisée entre plusieurs secteurs technologiques mêlant le numérique à des marchés applicatifs tels que la médecine personnalisée, l'Internet des Objets ou l'usine du futur.

"En lien avec la stratégie de la Commission Européenne pour le marché unique numérique, l'ambition de l'alliance Silicon Europe est de favoriser la coopération et l'innovation dans toute l'Europe, afin d'accélérer les collaborations R&D et business entre nos membres, grâce à la fertilisation croisée de nos écosystèmes. Le but ultime est de rendre l'Europe aussi simple et accessible que les marchés intérieurs pour nos membres", explique Isabelle Guillaume.

 

Carrière chez Schneider Electric

 

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications de Bretagne et de l’IAE de Grenoble, cette ingénieure de 52 ans a rejoint Schneider Electric en 1983 où elle a occupé différentes fonctions de management dans les domaines de l’innovation, de la stratégie et du marketing jusqu’à devenir en 2008 vice-présidente marketing de l’activité Entreprise Power du groupe. Elle a également dirigé Easyplug, une start-up de développement de modules de communication par courants porteurs en ligne, cofondée par Schneider Electric et Thomson Multimedia en 2000. Elle occupe ses fonctions actuelles de déléguée générale de Minalogic depuis octobre 2013.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale