L'ancien patron d'Amazon France prend la tête de Global Fashion Group

L'ancien patron d'Amazon France, Romain Voog, prend ce 8 avril la tête de Global Fashion Group, une firme composée de cinq filiales - des sociétés de e-commerce spécialisées dans la mode - soutenues par l'incubateur allemand Rocket Internet et le fonds d'investissement suédois Kinnevik. Il sera chargé de réaliser des économies d'échelle pour rendre chacun de ces sites rentables. Pour atteindre ses objectifs, il dispose d'argent frais : Global Fashion Group vient de boucler une levée de fonds de 32 millions d'euros, qui fait grimper sa valorisation à 2,8 milliards d'euros.

Partager
L'ancien patron d'Amazon France prend la tête de Global Fashion Group

L'incubateur allemand Rocket Internet et le fonds d'investissement suédois Kinnevik veulent faire de leur rejeton Global Fashion Group une société profitable. Créé en septembre 2014, ce groupe regroupe cinq sites de e-commerce spécialisés dans la mode et opérant chacun dans une région différente du monde : Dafiti en Amérique latine, Jabong en Inde, Lamoda en Russie, Namshi au Moyen-Orient et Zalora en Asie du Sud-Est ainsi qu'en Australie.

Faire des économies d'échelle

Ce regroupement est désormais effectif et l'équipe de direction de Global Fashion Group a été nommée officiellement ce 8 avril. Son PDG n'est autre que… Romain Voog, l'ancien patron d'Amazon France. Il avait quitté la direction de la filiale locale du géant du e-commerce en mars 2015 pour saisir "une opportunité professionnelle à l'étranger", avait indiqué Amazon, sans donner plus de détails.

Son objectif : rendre chacun de ces sites de vente en ligne profitables (aucun ne l'est pour le moment), en réalisant des économies d'échelle et en développent des activités qui leur permettent de réaliser plus de marge, comme la vente de vêtements haut de gamme. Il aura à sa disposition des fonds fraîchement levés par l'entreprise, qui vient de boucler un tour de table de 32 millions d'euros, la valorisant 2,8 milliards d'euros. Deux fonds d'investissement ont engagé de l'argent dans cette opération : l'allemand Tengelmann Ventures et le belge Verlinvest.

Lélia de Matharel

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS