Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'e-commerce a connu une année record en 2020 du fait de la pandémie

Les ventes en ligne ont enregistré une croissance de 8,5% l'année dernière en France, ainsi qu'un nombre record de 1,5 million de nouveaux acheteurs, d'après la Fevad.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'e-commerce a connu une année record en 2020 du fait de la pandémie
Les ventes sur Internet ont atteint 112 milliards d’euros en 2020, selon la Fevad. © Pixabay/athree23

La crise du Covid-19 et les confinements ont logiquement boosté l'e-commerce en 2020. Selon le rapport annuel de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) publié le 31 août, le nombre d'acheteurs en ligne a connu sa hausse la plus importante depuis 2015, avec 1,5 million de nouveaux acheteurs. 81,4% des internautes achètent désormais en ligne.

Du fait de la fermeture administrative de nombreux commerces l'année dernière, de nombreux consommateurs se sont tournés vers Internet. L’e-commerce a représenté 13,1% de l’ensemble du commerce de détail de produits en 2020 (+3,3 points sur un an, contre +0,7 point en moyenne par an habituellement).

Ce gain de parts de marché est particulièrement important dans les secteurs non alimentaires, pour lesquels Internet a servi au maintien d'une partie de l'activité. 37% des habitués du commerce en ligne ont ainsi commandé davantage depuis le début de la crise sanitaire, et c'est encore plus vrai pour les télétravailleurs (45%). Le nombre moyen de transactions par mois a atteint 3,7, contre 3,5 en moyenne en 2019.

Ralentissement de la croissance
Cependant, l'e-commerce a enregistré une croissance annuelle de 8,5%, inférieure à celle observée entre 2018 et 2019 (+11,7%). La raison se trouve dans la mise à l'arrêt des secteurs des loisirs et du voyage. Tandis que les ventes de produits ont accéléré de 32%, le transport, le tourisme et les loisirs terminent à -41% sur un an. 

Au total, les ventes sur Internet ont atteint 112 milliards d’euros en 2020 pour 1,8 milliard de transactions. 41,4 % des acheteurs ont effectué des achats sur mobile.

Internet a également servi d'amortisseur à de très nombreuses petites entreprises. Un chiffre illustre ce phénomène : les ventes réalisées par les marchands tiers sur les places de marché ont progressé de 27% en 2020, soit deux fois plus vite qu’en 2019. Il est intéressant de remarquer que la nébuleuse de petits sites de commerce en ligne, réalisant moins de 100 000 euros de chiffre d'affaires par an, représente plus de 73% des sites mais ne réalise que 1,5% du chiffre d'affaires de l'e-commerce.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.