Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'étonnant conseil du boss d'Airbnb à ses salariés : "Pensez local et non global !"

La communauté Airbnb est vaste : plus de 30 millions de voyageurs louent des hébergements à des particuliers dans 190 pays. Pourtant, Brian Chesky, le PDG de l'entreprise, recommande à ses salariés de ne pas penser global : pour lui, les évènements organisés par Airbnb ne doivent pas pouvoir être répliqués à grande échelle.
mis à jour le 12 juin 2015 à 16H33
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'étonnant conseil du boss d'Airbnb à ses salariés : Pensez local et non global !
L'étonnant conseil du boss d'Airbnb à ses salariés : "Pensez local et non global !" © Brian Chesky

"Sur notre site Internet, il n'y a pas une mais de multiples communautés. Un collectionneur d'objets d'art n'a pas les mêmes centres d'intérêts qu'un fan de moto", souligne Céline Saada-Benaben, directrice d'eBay en France. Ces catégories d'utilisateurs n'utilisent pas le site de e-commerce de la même manière. Certains le consultent depuis leur mobile (une transaction sur deux) alors que d'autres cherchent encore les offres de produits depuis un poste fixe. Pour gérer ces différentes communautés, il faut développer des stratégies diversifiées.

 

C'est ce qu'a très bien compris le co-fondateur et PDG d'Airbnb, Brian Chesky. "Lorsque je me suis fait embaucher dans le groupe début 2012, la première chose qu'il m'a dite c'est : 'Essaye de toujours faire des choses qui ne sont pas replicables à grande échèle'", souligne Nicolas Ferrary, directeur France du spécialiste de la location d'hébergements entre particuliers.

 

Un précepte surprenant de la part d'un patron qui dirige une multinationale présente dans plus de 190 pays et qui propose aux 30 millions de voyageurs qui utilisent son site plus d'un million de logements.

 

Un voyage à la rencontre des New-Yorkais

 

C'est pourtant cette recette qui est en partie responsable du succès de la jeune pousse de l'économie du partage, née en 2008 en Californie. En 2009, Brian Chesky et les deux autres co-fondateurs d'Airbnb ont rencontré Paul Graham, le directeur de Y Combinator, l'un des plus prestigieux accélérateurs de start-up aux USA. Il les a invité à participer à la session d'hiver de son programme d'incubation et leur a donné un conseil : vos premiers utilisateurs vivent à New York, mais vous êtes basés à San Francisco. Il faut que vous alliez les rencontrer directement et que vous compreniez ce dont ils ont besoin.

 

Avec les 20 000 dollars investis par Y Combinator, ils sont allés sur la côte Est rencontrer leur communauté naissante. A leur retour, ils avaient construit un business model rentable, basé sur une offre de logements élargie par rapport à leur idée initiale (appartements, villas, châteaux, tipis, camping-cars…).

 

L'entreprise a essayé de conserver cette logique locale : "En France, nous organisons plus de 100 évènements par an avec les membres de notre réseau. Ce sont de petits rendez-vous, qui réunissent en général entre 30 et 100 personnes, jamais plus, pour permettre un vrai dialogue", souligne le directeur France d'Airbnb. Pour gérer au mieux une communauté globale, il faut donc… penser local.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale