Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Europe passe en revue ses forces numériques au Forum ICT de Lisbonne

Du 20 au 22 octobre se tient Lisbonne le forum ITC, soutenu par l'Union européenne. C'est l'occasion pour l'UE de mettre en vitrine des projets de recherche et de faire le point sur la politique suivie en matière de numérique.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Europe passe en revue ses forces numériques au Forum ICT de Lisbonne
L'Europe passe en revue ses forces numériques au Forum ICT de Lisbonne © Georges Boulougouris EC/Georges Boulougouris © EC

Des objets connectés omniprésents, des robots devenus assistants personnels du commun des mortels, beaucoup de médecine augmentée et des interfaces hommes machines revisitées, comme ce robot (encore un) capable de se mouvoir par les seules forces de l'esprit dûment équipées de quelques électrodes. Sans oublier la voiture propre et le bonheur garanti par le traitement des données grâce au big data...

 

VILLAGE EUROPÉEN

Cette énumération n'est pas le résultat d'un inventaire d’innovation à la Prévert, mais ce que découvre le visiteur du forum ICT (innovate connect transform). Cette manifestation, qui se tient cette année à Lisbonne du 20 au 22 octobre, est soutenue et promue par l'Union européenne comme la vitrine de l'excellence européenne.

Commentant son petit tour sur le salon, le commissaire européen chargé de l'économie et de la société digitale, Günther Oettinger , s'est félicité des 7500 visiteurs attendus pour cet événement européen ainsi que "de l'excellence technologique venant de différents pays de l'Union européenne". Tout cela donne parfois l'impression d'être un univers un peu fermé, une sorte de village européen, comme on évoque le village gaulois à propos de la France. Ici, pas de géants américains du numérique.  Le plus gros stand visible est celui… de l'Union européenne ! Le futur numérique européenne peut-il vraiment s’écrire sans eux ?

 

Marché unique et données personnelles

Qu'importe, Günther Oettinger a des convictions qu'il ne craint pas d'exprimer : le numérique, explique-t-il en substance, est la clé de la compétitivité du futur car cela va changer la manière de produire dans tous les secteurs ! Ceci étant dit, il a profité de l'occasion pour rappeler les urgences de l'agenda européen. A commencer par la réalisation du marché numérique unique, un projet qui requiert une harmonisation des règles, de droit d'auteur notamment, ce qui rend son avènement difficile.

 

Le règlement sur la protection des données personnelles - plus que jamais d'actualité depuis l'affaire du Safe Harbor - est un autre dossier sur la table. Il devrait être conclu d'ici à la fin de l'année, a assuré Francine Closener, ministre de l'économie du Luxembourg qui assure actuellement la présidence tournante de l'Union.

 

La tentation de l'immigration

Enfin, alors que l'éducation reste une prérogative des Etats, Günther Oettinger s'est inquiété des pénuries à venir de spécialistes de l'IT. Il a appelé à former davantage de jeunes en Europe, quitte à multiplier les centres de formation. Il n'a pas exclu qu'il pourrait être procéder à davantage d'immigration, notamment d'Inde ou de pays européens en dehors de l'Union européenne. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale