Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'informatique quantique se rapproche de l'électronique moderne

Des chercheurs australiens ont développé deux méthodes permettant de surmonter l'un des principaux obstacles à la création d'un super-ordinateur quantique : la perte de précision. Les qubits (quantum bits) qu'elles sont parvenus à créer ont une précision inégalée de 99,99 %.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'informatique quantique se rapproche de l'électronique moderne
L'informatique quantique se rapproche de l'électronique moderne © UNSW

Des chercheurs australiens de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW) en Australie sont parvenus à créer deux types de qubits à la précision inégalée (99,99 %), l'un à partir d'un atome de phosphore et l'autre d'un "atome artificiel", à la conception proche de transistors "classiques", couramment utilisé dans l'électronique.

Le secret pour atteindre cette précision est de les placer dans une fine couche de silicium spécialement purifié, ne contenant que l'isotope Si-28. Cet isotope est stable (aucune radioactivité décelable), et n'interfère pas avec le qubit, contrairement aux isotopes naturellement présents dans le silicium. Ces équipes s'étaient déjà illustrées en devenant les premières au monde à créer des qubits à partir du spin d'un atome de phosphore logé dans du silicium, dans des recherches publiées dans Nature en 2012 et 2013. [...]

Lire l'intégralité de l'article sur Industrie & Technologies

 
media