Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Union européenne va ouvrir une base avancée dans la Silicon Valley

Bruxelles prépare l'ouverture d'une ambassade de la tech à San Francisco, alors que deux régulations impactant les Big Tech viennent d'être adoptées par le parlement européen.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Union européenne va ouvrir une base avancée dans la Silicon Valley
L'Union européenne va ouvrir une base avancée dans la Silicon Valley © Brocken Inaglory

Le lobbying n'est pas à sens unique. Si les Big Tech ne se gênent pas pour plaider leur cause à Bruxelles, l'Union européenne a de son côté l'intention d'établir un poste avancé dans la Silicon Valley, a appris Politico. L'UE prévoit d'ouvrir un bureau à San Francisco. Une démarche qui intervient alors que l'Europe vient d'adopter coup sur coup deux gros textes de régulation du secteur, le DSA (Digital Services Act) et le DMA (Digital Markets Act), qui auront des conséquences significatives sur les GAFAM.

La source interrogée par Politico a indiqué que des recrutements étaient en cours pour cette implantation, qui devrait être rattachée au département diplomatique de l'Union. Une ambassade de la tech, en quelque sorte. Selon Politico, ce bureau pourrait être dirigé par Gerard de Graaf, actuel directeur du marché unique du numérique à la Commission européenne.
 

Voyage diplomatique en mai

Le site spécialisé dans le suivi des politiques européennes indique par ailleurs qu'une délégation européenne emmenée par Andreas Schwab (l'eurodéputé qui a mené les négociations sur le DMA), se rendra prochainement dans la Silicon Valley, la semaine du 23 mai, pour rencontrer entre autres Google et Meta.

Le DMA est un règlement européen qui encadre les pratiques concurrentielles et impose de nouvelles règles d'ouverture et d'utilisation des données aux plateformes en position dominante sur le marché. Le DSA est un règlement qui a pour objectif de lutter contre les contenus illicites sur Internet.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.