Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La CGPME lance un kit pour patron militant très numérique

En vue de la mobilisation patronale prévue du 1er au 5 décembre prochains, la confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) a dévoilé un kit à l'attention du patron militant. Le nom, certes alambiqué, du mouvement - "PME cadenASSEZ" - permettra-t-il de fédérer derrière lui les chefs d'entreprise mécontents ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La CGPME lance un kit pour patron militant très numérique
La CGPME lance un kit pour patron militant très numérique © CGPME

Tandis que le Medef compte sur sa notoriété et sur son pouvoir d'influence pour mobiliser le patronat français pendant la semaine du 1er au 5 décembre, la CGPME, elle, opte pour une communication digitale massive pour drainer derrière elle les chefs d'entreprise mécontents.

Afin de fédérer au maximum les patrons de petites entreprises, le syndicat patronal a lancé un "kit militant", une sorte de boîte à outils pour dirigeant isolé. Pas de fumigène, pas de mégaphone, pas de sifflet ni de drapeau. Si la CGPME appelle les patrons à descendre dans la rue, elle ne va pas jusqu'à utiliser les mêmes codes que ces homologues syndicats de salariés.

mobilisation encore faible sur les réseaux sociaux

Le "kit militant" de la CGPME se télécharge. Il comporte des flyers, des affiches, des stickers à coller sur sa voiture, sa boîte aux lettres mais surtout la façade de son entreprise, ainsi que des images pré-calibrées à arborer sur ses profils Facebook ou Twitter. Le tout floqué du slogan trouvé par l'organisation patronale : "PME cadenASSEZ : libérez nos entreprises !".

Les comptes dédiés ouverts sur Facebook et sur Twitter sont encore peu suivis. Mais la CGPME a encore une dizaine de jours pour mobiliser les dirigeants.

Début novembre, le Medef et la CGPME ont décrété une semaine d'actions menées par le patronat à travers la France pour protester contre les réformes économiques du gouvernement.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media