Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La croissance de Google a légèrement ralenti en 2014

Le géant américain Google a indiqué jeudi 29 janvier avoir réalisé un bénefice net de 14,4 milliards de dollars l'an dernier, en hausse de 12% par rapport à 2013. Au cours des trois derniers mois de l'année, les profits se sont même envolés de 41%. Mais le bénéfice par action trimestriel a toutefois déçu les analystes, avec 6,88 dollars contre 7,11 dollars attendus. Wall Street s'inquiète également du ralentissement de la croissance de Google, notamment dans son activité centrale de la publicité en ligne.
mis à jour le 30 janvier 2015 à 10H55
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La croissance de Google a légèrement ralenti en 2014
La croissance de Google a légèrement ralenti en 2014 © Carlos Luna - Flickr - CC

Google a annoncé ce jeudi 29 janvier avoir réalisé un bénefice net de 14,4 milliards de dollars l'an dernier, en hausse de 12% par rapport à 2013. Au cours des trois derniers mois de l'année, les profits se sont même envolés de 41%, à 4,8 milliards de dollars.

Toutefois, le bénéfice par action trimestriel a déçu les analystes, avec 6,88 dollars contre 7,11 dollars attendus. Alors que profits et chiffres d'affaires avaient progressé de 20% en 2013, la croissance des ventes de Google a également ralenti l'an dernier. Il a progressé de 19% sur l'ensemble de l'année, à 66 milliards de dollars, et de 15% au dernier trimestre, à 18,1 milliards.

près de 10 milliards de dollars dépensés en r&d

Dans son activité centrale de la publicité en ligne, le nombre de clics sur les annonces diffusées par Google n'a progressé que de 14% au dernier trimestre, contre 17% entre juillet et septembre. Le prix moyen versé par les annonceurs par clic a de son côté reculé de 14% lors des trois derniers mois de l'anné", après uen baisse de 2% au troisième trimestre.

Enfin, les investissements massifs de Google, dans le développement de ses infrastructures de data centers notamment mais aussi dans de nouvelles activités annexes, se ressentent sur son bilan annuel. Les dépenses de recherche et développement du géant américain ont en effet bondi de 38% l'an dernier, à 9,8 milliards de dollars.

Le projet Glass "n'a pas eu l'impact attendu", admet Google
Pour la première fois, Google a admis à demi mot que le projet de lunettes à réalité augmentée Glass n'avait pas obtenu le succès escompté. Le directeur financier Patrick Pichette l'a concédé en marge de la présentation des résultats du quatrième trimestre. "Dans certains cas, quand nos équipes ne parviennent pas à franchir des obstacles, mais que nous pensons que le potentiel est là, nous pouvons leur demander de faire une pause et de remettre à plat la stratégie, comme nous l'avons fait avec le projet Glass. Pour ce type de projet n'ayant pas l'impact attendu, nous devons prendre des décisions difficiles". Google a mis fin à la vente de la première version des Google Glass et mis Tony Fadell, le patron de Nest, aux commandes du projet pour le relancer.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale