Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"La France dévoilera sa stratégie nationale pour l’économie collaborative à l'automne", annonce Axelle Lemaire

À l’occasion du Ouishare Fest 2015, la secrétaire d’état au Numérique a annoncé que Bercy préparait une stratégie pour soutenir les secteurs les plus porteurs de l'économie du partage. Sa future loi numérique devrait aussi comprendre un volet pour protéger les consommateurs dans les échanges marchands de pairs à pairs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La France dévoilera sa stratégie nationale pour l’économie collaborative à l'automne, annonce Axelle Lemaire
"La France dévoilera sa stratégie nationale pour l’économie collaborative à l'automne", annonce Axelle Lemaire © Pascal Guittet - L'Usine Digitale

"La France est très attendue sur le sujet de l’économie collaborative", avance Axelle Lemaire, secrétaire d’état en charge du numérique, lors de la conférence de presse du OuiShare Fest, à la veille de l'événement qui se tient à Paris du 20 au 22 mai. Non seulement parce que la France est reconnue comme créatrice de nouveaux modèles socialement responsables et novatrice dans ses approches d’organisation de la société, mais surtout parce qu’elle est le berceau d’acteurs majeurs de cette nouvelle économie du partage, comme Blablacar ou Drivy, dont la réussite tord le cou aux idées reçues sur l’impossibilité de développer de nouveaux business numériques en Europe à cause des contraintes réglementaires.

Faire de la France un modèle

Ce marché est très prometteur. La "sharing economy" pèserait déjà 20 milliards d’euros dans le monde et pourrait atteindre 90 milliards d’euros en 2025. Les Français en seraient d’ailleurs particulièrement friands. 89% des Français déclarent avoir déjà réalisé au moins une fois une pratique de cette consommation collaborative. Pourtant, le marché est à peine adolescent. 79% des acteurs ont été créés après 2008 et la moitié d’entre eux ont moins de 3 ans.

Pour mieux comprendre le phénomène et faire un état des lieux, la Direction générale des entreprises du ministère de l’Economie a réalisé une vaste étude – la plus ambitieuse à ce jour en Europe, selon Axelle Lemaire – qui sera publiée dans quelques semaines. Une base de travail. Car "à l’automne, nous publierons une stratégie nationale de l’économie collaborative", annonce Axelle Lemaire. Aucun détail n'a été donné sur son contenu - elle n'est pas encore écrite rappelle la sécrétaire d'état - mais elle visera à accompagner le mouvement et à faire émerger des acteurs de niveau international, probablement via un programme spécifique des investissements d’avenir avec des procédures adaptées aux innovations non technologiques.

protéger les consommateurs par la loi

"La future loi numérique comportera elle aussi des dispositions qui touchent indirectement les pratiques collaboratives", a également annoncé la secrétaire d’état au numérique. Bercy travaillerait en effet à la rédaction d’articles pour que les relations entre particuliers puissent relever du code de la consommation, permettant ainsi un recours à la médiation dans les cas de fraudes, qui se multiplient sur les plates-formes collaboratives.

Deux initiatives qui pourraient permettre à la France de donner l’exemple... à l’Europe. Car, pour l’heure, dans sa stratégie numérique et son plan pour un marché numérique unique, la Commission ne semble pas avoir réellement pris la mesure du poids de cette nouvelle économie du partage et des changements de société qu’elle porte. La "sharing economy", avenir et fierté de la French Tech ?

Aurélie Barbaux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale