Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La France se dote d'une Agence du Numérique pour relier infrastructures, usages et écosystème French Tech

L’Agence du Numérique est officiellement créée. Pour une cohérence plus grande de la stratégie gouvernementale, elle regroupe la mission Très haut débit, la délégation aux usages de l’internet (DUI) et la mission French Tech.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La France se dote d'une Agence du Numérique pour relier infrastructures, usages et écosystème French Tech
La France se dote d'une Agence du Numérique pour relier infrastructures, usages et écosystème French Tech © French Tech Montpellier

L’Agence du numérique était attendue depuis un an. Fleur Pellerin, alors ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique en avait fait mention. Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique de l’actuel gouvernement a continué de l’appeler de ses vœux. Ce 4 février, un décret officiel en valide la création. Elle regroupera plusieurs entités en charge des différents aspects du sujet : la mission Très haut débit, la délégation aux usages de l’internet (DUI) et la mission French Tech. Une logique transverse, associant infrastructures, usages et écosystème économique, mieux à même de répondre à des ambitions numériques nationales qu’un découpage des projets.

Un budget à définir

La mission très haut débit supervise le déploiement du plan France Très haut débit avec les acteurs des télécoms, mais aussi les collectivités locales impliquées. C'est à dire le déploiement sur le territoire d’infrastructures pour asseoir le développement numérique.

La petite équipe de la DUI s’assure, elle, de la diffusion des usages à l’ensemble de la population française au travers d’une veille sur le sujet, de l’accompagnement de certains projets innovants, et de la mise en œuvre de démarches d’appropriation du numérique par le plus grand nombre (comme les Espaces publics numériques, par exemple).

Enfin, la plus récente des trois entités, la mission French Tech, chapote le programme de labellisation éponyme des villes et assure la promotion des écosystèmes associés, en particulier à l’international. Chacune de ces entités disposait déjà d'un budget propre qu’elle conserve. L’Agence du Numérique ne devrait pas disposer de plus de quelques centaines de milliers d’euros, si l’on en croît La Tribune.

UN DIRECTEUR À NOMMER

Elle est rattachée au directeur général des entreprises au sein du Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, et non au Premier ministre comme on aurait pu s’y attendre. Reste désormais à patienter jusqu'à la nomination du directeur de l’Agence et des membres du comité d’orientation pour connaître "les orientations stratégiques dans les domaines relevant de l'agence", selon le journal officiel.

Emmanuelle Delsol

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale