Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

La Poste s'offre Nouveal e-santé, start-up lyonnaise spécialisée dans le télésuivi

Pour asseoir encore un peu plus sa position dans la santé connectée, La Poste est montée au capital de la start-up Nouveal e-santé. Cette entreprise lyonnaise, qui propose des solutions pour numériser le parcours patient, de l'admission à l'hôpital au télésuivi à domicile, est à l'origine de l'application Covidom.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La Poste s'offre Nouveal e-santé, start-up lyonnaise spécialisée dans le télésuivi
La Poste s'offre Nouveal e-santé, start-up lyonnaise spécialisée dans le télésuivi © Nouveal e-santé

La Poste annonce le 8 juillet être devenue actionnaire majoritaire de Nouveal e-santé. Grâce à cette nouvelle acquisition, le groupe français renforce sa position sur le marché de la santé à domicile en tant que tiers de confiance via la télésurveillance médicale, l'accompagnement du parcours patient et des services à domicile.

Nouveal e-santé numérise le parcours patient
Nouveal e-santé est une entreprise qui édite des solutions de numérisation du parcours patient auprès de 350 établissements de santé et 5000 professionnels de ville. Elle travaille également avec de gros acteurs de la santé à l'instar de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ou Ramsay Santé. La société lyonnaise propose des solutions de préadmission administrative et de télésuivi post-opératoire en ambulatoire ou dans le cadre de pathologies chroniques.

Mais si son nom résonne particulièrement en ce moment, c'est que Nouveal e-santé est à l'origine de Covidom. Développé avec l'AP-HP, cette application permet de suivre à domicile les patients suspectés ou atteints par le Covid-19. Elle a bénéficié à plus de 70 000 personnes depuis son lancement, début mars 2020.

Devenir le leader de l'e-santé en France
C'est via Docaposte, sa filiale spécialisée dans le numérique, que La Poste déploie ses ambitions dans la santé connectée. Aujourd'hui, elle est le premier hébergeur des Dossiers pharmaceutiques (DP). En juin 2017, elle a tissé un partenariat avec le groupe Tactio spécialisé dans la télésurveillance au Canada et, en novembre 2019, elle a racheté Icanopée, un éditeur spécialisé dans l'exploitation du Dossier médical partagé (DMP).

Aujourd'hui, la santé connectée représente un chiffre d'affaires de 155 millions euros sur ses 26,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires global. En novembre 2019, Régis Sénégou, directeur de marché e-santé chez Docaposte, avait affirmé à L'Usine Digitale vouloir devenir le leader de l'e-santé en France. Ce secteur est d'ailleurs en plein boom suite au confinement provoqué par la pandémie de Covid-19 qui a montré l'intérêt des services de téléconsultation. Et malgré le déconfinement, l'Assurance maladie comptabilise 650 000 actes

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media