La start-up Jaunt séduit Disney, à l’aube d’un tournant dans l’industrie de la réalité virtuelle

Jaunt a levé 65 millions de dollars notamment auprès de la Walt Disney Company.

La start-up spécialisée dans la réalité virtuelle compte ainsi accélérer son développement alors que le très attendu casque Oculus Rift et ses principaux concurrents doivent arriver sur le marché en 2016.

Partager
La start-up Jaunt séduit Disney, à l’aube d’un tournant dans l’industrie de la réalité virtuelle

La machine Jaunt est lancée et rien ne semble pouvoir l’arrêter. La start-up californienne qui développe des outils et logiciels permettant la production de contenus vidéos en réalité virtuelle vient de lever 65 millions de dollars (58 millions d’euros), a annoncé ce lundi 21 septembre l’entreprise basée à Palo Alto. L’an dernier, elle avait déjà récolté près de 28 millions de dollars auprès de différents investisseurs. Cette fois-ci, la start-up qui développe actuellement une caméra professionnelle baptisée Neo et qui compte bien ainsi séduire Hollywood, s’est attaché le soutien de la Walt Disney Company.

Un champion des levées de fonds

Avec ces nouveaux investissements, Jaunt atteint les 100 millions de dollars récoltés et s’impose comme le champion de la levée de fonds dans le secteur. Son principal concurrent, la start-up NextVR, également basée en Californie (à Laguna Beach) et spécialisée dans la vidéo à 360° live, a jusqu’à présent levé 5 millions de dollars. Oculus VR (et son casque Rift), racheté par Facebook début 2014 pour la bagatelle de 2 milliards de dollars, n’avait levé “que” 93,4 millions de dollars avant son absorption par le réseau social.

30 millions de casques en 2020

Pour soutenir son expansion, Jaunt compte embaucher massivement, à Palo Alto comme à Los Angeles où l’entreprise a ses studios. “Ce dernier tour de table permettra à Jaunt d’intensifier la production de réalité virtuelle”, a également annoncé la start-up californienne qui espère ainsi toucher un vaste public notamment à travers les différents casques développés par Oculus, Sony, HTC, Google ou encore Samsung. Car si ces accessoires se font encore désirer auprès du grand public - l’Oculus Rift est attendu depuis trois ans par ceux qui l’ont soutenu sur le site de financement participatif Kickstarter -, les casques de réalité virtuelle devraient envahir rapidement le marché. L’année 2016 sera un “tournant” dans l’industrie de la réalité virtuelle, affirment en effet les analystes de Juniper Research qui estiment à 3 millions le nombre de casques qui seront vendus l’an prochain. Et ce chiffre devrait être multiplié par dix d’ici à 2020.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS